Conseil municipal du 26 janvier 2009

Publié le 26 Janvier 2009

Acquisition auprès de la SA FC1 d'un immeuble bâti, (actuellement hotel "les Muscadins")

Pierre Desriaux intervient pour dire que la situation du bâtiment et son incorporation au patrimoine communal peuvent être une idée séduisante.

Par contre le coût de l’acquisition 2 150 000€ est très lourd pour le budget communal. Cela d’autant plus délicat à décider que le débat d’orientation budgétaire n’a pas eu lieu et que cela ne permet pas de faire un choix par rapport à d’autre projet en regard des capacités d’investissement 2009.

De plus , il est prévu d’en faire un usage de prestige. Nous aurions souhaité un usage plus au service des Mouginois avec par exemple outre l’office du tourisme, un lieu d’animation locale, une salle associative, une salle familiale…

Le coût de l’opération et les perspectives d’usage de prestige, nous conduisent à nous abstenir sur cette décision.

 

Application des dispositions de l’article 127 du code de l’urbanisme favorisant la diversité de l’habitat / dépassement du cos. (vote pour)

Paul De Coninck déclare que nous sommes évidemment favorables à cette proposition qui favorise la construction de logements sociaux, mais nous demandons également l’application des dispositions de l’article 128 du même code, qui à son tour favorise les constructions remplissant des critères de performance énergétique ou comportant des équipements de production d’énergie renouvelable, en autorisant également le dépassement de 20 % du COS. Cet article n’est applicable qu’après avoir été voté par le Conseil Municipal.

 

Soutien a la ville de Nice pour l’organisation des jeux olympiques en 2018

Paul De Coninck explique que ce projet de délibération permet de faire connaître l’avis de « Mougins autrement » sur cette question, avis quelque peu différent de la pensée unique départementale qui a frappé l’ensemble des décideurs et de la presse régionale.

On veut nous faire croire que les jeux seront respectueux de l’environnement, et même de Haute Qualité Environnementale. Le cahier des charges du Comité International Olympique place ce critère en bon dernier dans les critères d’évaluation des candidatures, et pour cause : les exigences en matière d’infrastructures immobilières, sportives et routières, situés dans un environnement montagnard par définition fragile et contraint sont tels qu’il est impossible de respecter l’environnement. Les routes d’accès surdimensionnées, le village olympique, les imposantes remontées mécaniques, la construction de nouvelles pistes et le stade de bobsleigh, vont réduire la montagne à un grand parc d’attractions et dénaturer les sites pour toujours.

Le réchauffement climatique va imposer la mise en place de canons à neige qui, si la température le permet, vont consommer des quantités d’eau et d’énergie incompatibles avec la Haute Qualité Environnementale.

On veut nous faire croire également à des retombées financières pour l’ensemble du département. Nous savons que Londres regrette déjà sa candidature aux Jeux Olympiques puisque les coûts d’organisation ont explosé. Par ailleurs, la crise financière nous apprend qu’il est dangereux de vivre au-dessus de ses moyens et de s’endetter à outrance, ce que nous serons obligés de faire. Il est à notre avis indécent et politiquement irresponsable de s’engager dans des dépenses énormes, rien que pour le prestige, alors qu’on nous explique qu’il faut se serrer la ceinture.

Pour toutes ces raisons, nous votons contre cette délibération.

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Repost 0
Commenter cet article

drouan 11/02/2009 20:50

Le dossier de suggestions pour la mise en valeur de la BASTIDE de Currault que nous avions accepté de réaliser pour M. Bianchi lui a été remis le 11 février.
Il est possible de le consulter en ouvrant le site de l'association http://currault.typepad.fr puis "actions" à la date du 11 février. Peut-être soulèvera t-il quelques remarques. Nous l'espérons puisqu'il concerne Mougins et qu'il a été réalisé par des membres de l'association mouginoise.

drouan 30/01/2009 14:29

La rencontre (1 h.10") que notre association de sauvegarde du patrimoine de currault (aspc) a eue le 28 janvier avec M. Bianchi nous a un peu plus éclairés sur la position de la Ville quant à la sauvegarde et la mise en valeur (pour reprendre les mots de la Ministre de la Culture) de la Bastide. Elle aura également permis de restaurer un climat d'échange et non plus d'insultes avec le représentant de l'association, ce qui, culturellement parlant, est déjà une avancée que nous aurons notée.
Notre association a précisé que conserver le COEUR seul du bâti était insuffisant et que les déclarations de M. Poteur du Conseil Général au sujet de la sauvegarde des façades n'allaient ni dans notre sens ni dans celui de la préservation de notre patrimoine architectural mouginois.
L'association poursuivra donc encore quelques mois son engagement et va donner suite à la demande de M.Bianchi de lui préparer un dossier récapitulant ses suggestions pour une mise en valeur du bâti.
Le site de l'aspc est ouvert à tous et ses membres seraient ravis d'apprendre que "Mougins Autrement" s'y intéresse un petit peu.
http://currault.typepad.fr