Conseil municipal 28 juin 2010

Publié le 29 Juin 2010

Marché portant extention du système de vidéo protection urbaine et transfert du poste d'exploitation Pierre Desriaux intervient sur ce sujet :

Monsieur le Maire,

Vous nous proposez de votez l’autorisation de lancer le marché et les travaux pour la troisième phase de vidéo protection.

Vous savez que nous ne sommes pas favorables à cette opération et nous voterons contre la délibération pour 2 raisons.

 

La première est liée à notre opposition sur le fond. Que l’on nomme vidéo surveillance ou vidéo protection le résultat est le même. Nous estimons que la vidéosurveillance dans l'espace public est dangereuse car la prise d'images sur la voie publique constitue une atteinte des plus graves aux libertés individuelles comme, par exemple, le droit à la vie privée, la liberté de circulation, la liberté de conscience. Notre vie privée existe aussi dans l'espace public, de même que notre liberté d'aller et venir librement ou encore la liberté de participer à une manifestation ou à une cérémonie religieuse en tout anonymat. La vidéosurveillance va tout simplement annuler ces libertés.

Nous ne sommes pas convaincus de l’efficacité globale du système car en plaçant des caméras dans des lieux fréquentés, les délits éventuels seront déplacés dans des lieux sans caméra, plus isolés, créant ainsi plus d'insécurité et justifiant toujours plus de caméras.

A plus long terme le système provoque un effet pervers qui déresponsabilise les individus qui sont poussés à agir en fonction de l'autorité et non plus selon leur libre arbitre. Une société sous vidéosurveillance est une société qui empêche la liberté des individus de s'exprimer et qui va au devant de problèmes beaucoup plus importants que ceux qu'elle souhaitait prévenir.

 

La deuxième raison de notre opposition est liée à la forme de cette délibération que nous trouvons très succincte dans les explications : s’agit-il d’une 3ème et dernière phase ou bien y aura-t-il d’autres travaux pour achever l’opération ?

Nous ne savons pas quel est le détail du programme et comment l’opération 2010 se place dans le contexte du programme d’ensemble ; combien de caméras sont déjà posées ? Combiens pour le présent projet ? Quels sont les réseaux à réaliser pour finir de relier correctement tous les points de surveillance au central ? Quelles modifications reste-t-il à faire sur les centres de contrôle et la liaison avec la gendarmerie ?

D’un point de vue financier j’ai noté lors du vote du budget qu’un montant de 850 000 euros était réservé à la vidéo protection aujourd’hui nous sommes à 1 100 000 euros !

Le prix est exorbitant ! J’aimerais M le Maire que vous nous fournissiez le bilan complet de la mise en place de la vidéo protection auquel il faudra bien sûr ajouter la maintenance.

 

La Maire indique que 21 caméras sont déjà installées, que la 3è phase prévoit 26 caméras et que le programme n’est pas terminé, il se poursuivra l’année prochaine.

 

Rapport annuel sur la collecte des déchets 

Paul De Coninck fait une analyse du dossier :

En 2009, 13 % seulement de nos déchets ménagers ont fait l’objet de tri et de recyclage. C’est insuffisant, non seulement pour des raisons environnementales, mais également pour des motifs économiques et sociaux.

Parlons d’abord d’environnement. Chaque tonne de déchets traités par incinération génère 250 kg de résidus appelés mâchefers qu’il faut stocker en décharge, actuellement dans les Bouches du Rhône puisqu’il n’y a plus de décharge dans le département. Pour l’ensemble des communes du SIDOM, il s’agit de 40000 tonnes par an transportés dans 2000 camions. Il est donc largement préférable de recycler plutôt que de brûler, d’autant plus que chaque objet recyclé évite la consommation de matières premières que nous pouvons laisser aux générations futures.

En ce qui concerne le recyclage, il y a beaucoup de potentiel. Nous ne recyclons aujourd’hui que 41 % du verre, 33 % du papier et 36 % des emballages. La collecte du verre en porte à porte auprès des restaurateurs du village est un succès. Pourquoi ne pas remplacer, sur l’ensemble de la commune, une collecte hebdomadaire par une collecte sélective en porte à porte avec une benne pouvant recevoir papier, verre et emballages ? Pourquoi ne pas collecter, comme le préconise le Grenelle de l’environnement et le Conseil Général, les déchets organiques en porte à porte auprès des grands producteurs comme les restaurateurs, les cantines, la clinique ? Pourquoi ne pas créer des unités de compostage de quartier pour les habitants des immeubles collectifs, comme proposé dans le rapport 2009 d’UNIVALOM?   Et enfin, pourquoi ne pas mettre en place la pesée embarquée, qui permettra de facturer le coût de la collecte selon le poids des déchets produits par chaque foyer ?

Une fois que nous aurons optimisé l’ensemble des possibilités de recyclage, le volume de déchets envoyé à l’incinérateur aura été divisé par deux. La capacité libérée pourra être mise à disposition des communes du SIVADES qui feront l’économie d’un nouvel incinérateur et participeront au coût du traitement  des ordures ménagères, ce qui divisera par deux le coût du traitement pour les Mouginois.

Cela nous emmène au deuxième volet de la problématique, les motifs économiques et sociaux qui nous font préférer le recyclage à l’incinérateur. 

Une tonne d’ordures ménagères traitée en incinérateur nous coûte 182 €. Une tonne de verre collecté revient à 82 €, et une tonne de papier à 123 €. Un bon gestionnaire n’hésite pas une minute, il choisit le recyclage. D’autant plus que la conversion de l’incinérateur en centre de valorisation énergétique a coûté 60 millions d’euros. En vendant l’électricité produite à EDF pour 3 millions d’euros par an, il faut 20 ans avant que cette installation commence à être rentable.

Et pour finir, un sujet auquel vous êtes également sensible : la filière recyclage peut créer bien plus d’emplois que l’incinération. Pourquoi ne pas créer à Mougins une pépinière d’entreprises spécialisées dans le recyclage, pour éviter que nos déchets partent à l’autre bout de la France ?

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Repost 0
Commenter cet article

Mougins autrement 31/07/2010 11:11


Message anonyme qui n’engage que son auteur mais qui révèle une colère certaine contre un système qui ne prend pas en compte l’homme et son environnement, oublie l’écoute des gens et privilégie
trop souvent l’intérêt des plus importants !


VHEMT 15/07/2010 09:13


Bonjour,
tout d'abord je tiens à préciser que je ne vais jamais voter, je ne suis une voix ni pour votre mouvement ni pour les autres, vu que je ne me sens représenté par personne de tous ces poseurs qui se
nomment politiciens.

Ceci dit, j'aimerai savoir :
- faites-vous quelque chose de concret et probant pour l'écologie où que ce soit (genre le cloché de mougins, les candélabres qui éclairent plus haut que bas, leur puissance exagérée, leur
fonctionnement absurde (il pourrait y avoir des capteurs de passage ou que sais-je)? Le pollution lumineuse, est couteuse pour les finances, mais aussi affreuse pour les migrations des
volatiles!
- Faites-vous quelque chose contre la première pollution mondiale : la viande! Outre les antibiotiques dont sont bourrées ces cadavres ignoblement élevés ils représentent une réelle source de
pollution (voyez les rapports scientifiques, nous pourrions nourrir des sommes de fois considérables plus de monde au lieu de nourrir un boeuf pour qu'ils régale les nécrophages)
- Que faites-vous pou engiguer les naissances humaines qui sont le fléaux de la terre? Empêcher un Ikéa pour construire encore et toujours plus d'écoles et de maisons pour foyers humains est une
hérésie écologique (et darwinienne) donner des aides pour que les gens aient plus d'enfants est malsain, ni plus ni moins! Cette politique n'est là que pour suppléer au système des retraites, mais
est une honte écologie pour l'espèce qui est le fléau terrestre. Les animaux s'(ils le pouvaient lutteraient bien plus ardemment, et avec des armes, contre vous et vos projets d'implantations de
logement, vous ne seriez que l'édulcoration d'une édulcoration de combat avec votre merdique mouvement anti ikea. Vous rendez-vous seulement compte? Hitler était encore moins cruel que vos
politiques, à vous tous, droite comme gauche, fachos comme écolos.
Réagissez, au lieu de faire partie du débat démocratique soyez une partie d'une universelle prise de conscience, faites fonctionner votre cervelle plutôt que de seulement vous figurer le faire,
voyez un peu plus loin, mais hélas pour cela il n'existe aucunes lunettes.

Je sais que mon message est vain, Gally m'a même proposé de me tirer plutôt que de subir la construction d'un nouvel immeuble près de chez moi lorsque je lui ai exprimé mon mécontentement de
manière assez cynique. Et je ne doute pas que vous, tels tous les autres politiciens avides de pouvoir et plein de rêves pour lesquels vous ne vous donnerez jamais les moyens de les mettre en place
tant vous êtes les poils de l'anus accroché au velours de vos chaires, vous allez me dire que vous entendez mes arguments et vous ferez quelque chose, ou alors... ou alors rien. Pas grave, e toutes
façon j'ai mis un e mail bidon mais vous avez mon adresse ip, ne vous donnez pas la peine de me déranger à m'écrire : faites comme d'habitude : faites semblant d'agir, avec démagogie en pointant du
doigt les mauvais problèmes mais qui sont ceux qui font aller les singes au bureau de vote, que je puisse encore rire un peu.