Conseil municipal 29 septembre 2011

Publié le 30 Septembre 2011

Cette séance de rentrée du conseil municipal a été marquée par des questions importantes sur le pôle culturel, le PLU secteur Le Val Tournamy et l’Eco Parc

ACQUISITION DU TERRAIN CHEMIN DE FAISSOLE, CENTRE CULTUREL

Véronique Ronot pose le problème du choix de développement du programme culturel de la ville de Mougins :

Ces terrains acquis auprès du département accueilleront un pôle culturel et c’est surtout cette partie du projet qui intéresse les habitants.

Pourtant, le détail des investissements prévus ne concerne que la partie dévolue à l’école de danse. Pour l’instant, le pôle culturel, pour reprendre vos termes, n’est qu’ « envisagé », aucun chiffrage pour la salle de spectacle ou pour les ateliers et l’école de musique. Cette salle devrait accueillir combien de spectateurs, y aura-t-il des parkings et si oui, ou comptez vous les aménager, quelle date prévue pour au moins le début des travaux ? Alors que le projet pour l’école de danse est déjà chiffré et daté.

Nous ne pouvons pas accepter un projet qui nous laisse espérer un pôle culturel et qui pour l’instant n’est qu’une grosse amélioration de l’école de danse et son sauvetage par la commune et le département.

Nous tenons à souligner que nous sommes toujours pour un projet de pôle culturel qui permettrait de mutualiser les coûts en mettant sur le même site, la salle de spectacle, la médiathèque et des salles pour les associations, au centre de vie prévu à Tournamy, car le fait d’éparpiller les structures les rend forcément plus couteuses, à la construction mais également à l’entretien et au fonctionnement.

Abstention

LANCEMENT DE LA PROCEDURE DE MODIFICATION DU PLAN LOCAL D’URBANISME (PLU)

PROJET QUARTIER VAL/TOURNAMY

Pierre Desriaux rappelle la position de Mougins autrement et souligne l’importance d’une concertation réelle et réussie :

Notre liste a toujours demandé l’aménagement du centre de vie au Val Tournamy. Nous sommes donc tout à fait d’accord pour le lancement des procédures de modification du PLU permettant la mise en place des nouvelles règles de construction et d’aménagement de la zone. Les objectifs du PADD doivent permettre de justifier la mise en place d’une zone plus dense  constituant un véritable centre ville avec des équipements publics, des services et des logements dont une proportion de logements sociaux capable de redresser la situation en faiblesse et de respecter une mixité sociale indispensable à la vie du quartier.

A l’échelle du PLU nous confirmons notre point de vue sur la densification des centres et de quelques quartiers comme une l’alternative à l’étalement urbain et à la préservation des espaces naturels et agricoles.

Sur le programme, les éléments cités nous paraissent répondre aux attentes ; toutefois l’idée « d’un pôle culturel à la dimension de la population de Mougins » est très bonne mais risque d’être concurrencée par les autres équipements culturels prévus sur la commune. Ce point a été soulevé à l’occasion d’une autre question à l’ordre du jour de manière à savoir sur quel programme culturel nous voulons nous engager.

Sur la procédure vous indiquez que la procédure de modification est mieux adaptée que la révision partielle sur ce point nous nous en remettons aux juristes.

Sur le phasage de la procédure il nous parait utile d’associer une phase de concertation à la phase d’étude du projet de définition. De même n’est-il pas nécessaire sinon utile de provoquer une réunion des personnes publiques associées avant l’enquête publique ?

Enfin nous voulons insister sur la nécessité d’une large concertation. Une concertation qui ne soit pas formelle avec par exemple une réunion publique de principe.

Nous proposons une concertation organisée avec des participants provenant des particuliers, des habitants, des commerçants, des associations et les comités de quartiers ; nous proposons de produire une réelle information aux participants et à la population par la communication de documents ; par exemple la connaissance des études d’urbanisme et des études de contexte juridique faites dans un passé proche serait utile.

Enfin la définition d’un programme de réunions de travail et de réunions publiques.

Monsieur le Maire nous serions ravis que vous mettiez en place un programme exemplaire pour la concertation.

Pour finir Nous faisons un vœu pour que ce projet ne reste pas dans les cartons ou dans le zonage du PLU mais devienne réellement opérationnel.

Vote POUR

PROJET DE RADIATION PARTIELLE DU SITE INSCRIT LITTORAL OUEST DES ALPES- MARITIMES

Pierre Desriaux s’insurge :

Cette radiation d’une partie d’un site inscrit est proposée par le Préfet mais nous ne pouvons pas l’accepter sans remarquer que ces espaces qui en 1974 étaient dignes de figurer dans un site pittoresque inscrit sont maintenant mités par les constructions.

C’est le constat des effets négatifs que notre territoire a subi durant ces 35 dernières années soumises à un urbanisme mal contrôlé et à l’étalement urbain cause de la disparition de sites de qualité.

Abstention

ECO’PARC -

EXPOSITION HIVER 2011/2012 «DECOUVRIR ET SE DECOUVRIR – DESTINATION SCIENCES»

Paul De Coninck revient sur le bilan global de l’opération :

Lors du conseil municipal du 30 juin, nous vous avons demandé un bilan financier de l’Ecoparc, et vous nous avez donné un certain nombre de chiffres que nous n’avons pas pu commenter de suite. Il s’avère que le total des investissements à ce jour atteint la somme de 2 230 449 € sans compter le remplacement nécessaire de l’installation de chauffage, la valeur des travaux réalisés en régie et les dépenses de communication de départ. Souvenez-vous que lors du conseil municipal du 11 avril, vous aviez estimé la mise aux normes du bâtiment et la mise en place des manifestations à 200 000 €, et quand nous avons évoqué le chiffre de 2 millions d’euros au conseil du 30 mai, vous avez démenti formellement. Vous voyez qu’il est utile de faire une addition de temps à autres, cela évite de dépenser sans compter.   

Pourquoi revenons-nous régulièrement sur le coût de cette infrastructure ? Parce que d’une part, le développent durable, ce n’est pas seulement l’utilisation économe des espaces mais également l’utilisation économe de l’argent des contribuables, et d’autre part, nous craignons que, quand enfin nous allons commencer à travailler concrètement sur le projet de centre de vie, nous allons nous rendre compte qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses pour réaliser nos ambitions. Ce centre de vie doit être à la hauteur de l’image de Mougins, de sa qualité de vie, des attentes de ses habitants. Ce centre de vie doit répondre aux besoins des Mouginoises et Mouginois dans leur vie de tous les jours, mais doit aussi pouvoir accueillir les grandes manifestations culturelles et festives. 

Nous pensons qu’il n’est pas nécessaire de rappeler que les rencontres environnementales, les expositions, les spectacles, nous y sommes évidemment favorables, mais organiser ces manifestations dans un lieu qui oblige tous les participants à s’y rendre en voiture, ce n’est pas très écologique.

Abstention

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Repost 0
Commenter cet article