Conseil municipal du 14 mai 2012

Publié le 15 Mai 2012

Des questions importantes font débat sur les enjeux pour le développement harmonieux de notre ville avec le cœur de Mougins, le pôle culturel et l’affirmation de notre opposition au principe de délégation au privé de la gestion de l’eau à travers le réseau d’assainissement.

Cœur de vie de Mougins : bilan de la concertation. (donner acte)

Pierre Desriaux intervient :

Le bilan de la concertation sur l’opération Cœur de Mougins et sa pré-étude méritent quelques commentaires sur la forme et le fond.

Le déroulement de la concertation, même si elle n’était pas obligatoire, aurait pu être mieux conduit. Déjà la période choisie en pleine campagne électorale des présidentielles était moins propice à retenir l’attention de nos concitoyens.

Le nombre de réunion a été assez limité ; les riverains et les commerçants ; la réunion publique a eu un rôle exclusif d’information car le dossier n’était pas publié et le débat n’a pas pu réellement s’engager. Les permanences au pôle emploi n’étaient pas signalées. On peut regretter que les conseils de quartiers n’ai pas été saisis pour en débattre et fournir des avis émanant des différents quartiers.

Nous avons insisté sur la démarche de concertation car ce projet est très important pour l’avenir de Mougins. Il est la clé et l’espoir d’un nouveau type de développement et il engage la cohérence du PLU et de ses futures révisions pour l’ensemble de la commune.

L’espoir car il peut organiser un lieu de vie où les Mouginois se retrouvent et trouvent une réelle attractivité, ce qui n’existe pas et fait défaut à ce jour.

L’activité créant une attractivité ne peut pas se réduire à l’activité commerciale et administrative, il faut aussi une dimension forte au niveau culturel et associatif ce que nous avons souligné dans la contribution produite par notre liste.

Cela nécessite la réalisation au cœur de Mougins d’équipements publics comme des salles de spectacles, de cinéma, de réunion et une maison des associations capable de créer le complément d’attractivité indispensable à la vie du centre.

Nous souhaitons aussi parler des cohérences pour l’ensemble de la commune. Comme vous le savez depuis le Grenelle environnement, la conception de l’urbanisme a évolué vers de nouvelles cohérences qui allient la protection de l’environnement et des espaces naturels, l’arrêt de l’étalement urbain, le développement urbain repensé et densifié en relation avec une nouvelle évolution des transports en commun. A noter que les études du SCOT Ouest ont bien déclinées ces objectifs.

Dans cet esprit nos propositions pour le cœur de Mougins veulent être fortes ; nous pouvons renforcer la densité urbaine par rapport au reste de Mougins en acceptant un peu plus de hauteur du bâti  tout en conservant la dimension espace vert caractéristique de notre ville.

Profitons d’une réalisation de logement pour réfléchir et infléchir notre politique de l’habitat en rattrapant la demande en logements sociaux et pour les jeunes et les  actifs. Cela est un atout qui peut permettre de renforcer la vie du centre par une présence évitant les logements vides des résidences secondaires.

De plus cette opération pourrait être exemplaire du point de vue de la consommation énergétique

Voilà l’essentiel de notre avis sur le Cœur de Mougins que nous espérons voir pris en compte dans les études de définition du PLU.

J’ajoute que nous n’avons pas abordé les questions ni de la maîtrise foncière ni de l’opérationnel qui devront elles aussi être définies.

Le pôle culturel

Le débat s’est instauré sur le projet de pôle culturel à propos du centre de vie et ensuite pour le lancement des concours d’architecture. Notre liste défend la position d’avoir des équipements culturels forts et ouvert à tous au centre de vie pour y concentré l’animation et créer une attractivité complémentaire indispensable. De son coté la majorité municipale lance dans l’urgence la réalisation d’un prestigieux pôle culturel sur le terrain de l’école Rosela Hihtower.

Comment peut-on mutualiser les équipements culturels, déjà dispersés, avec une grande salle de spectacle à Rosela et des équipements complémentaires au centre de vie ? S’oriente-t-on vers une culture commerciale rentable d’un coté et une culture mouginoise de l’autre ? Le débat n’est pas clôt.

 

Approbation du principe du recours à la délégation du service public pour la gestion du service public de collecte et de transport des eaux usées.

Pierre Desriaux intervient :

Nous souhaitons rappeler notre opposition au principe d’une délégation de service public dans le domaine de l’assainissement collectif, réseau de collecte. Position que nous défendons pour le domaine de l’eau considéré comme un bien public devant être géré par un service public en régie et non pas délégué à une société privée.

Pour la gestion du réseau de collecte le retour vers une gestion en régie peut très bien être envisagé ; c’est ce que nous proposons.

La lecture du rapport du bureau d’études n’apporte rien de nouveau, à part des arguments stéréotypés et une justification évoquant simplement l’enjeu de responsabilité sans aucune comparaison technique et financière des solutions régie et DSP. C’est bien regrettable.

Nous pensons que la solution de la régie est très possible pour un service municipal.

J’en parle personnellement avec l’expérience que j’ai eue de la gestion de plusieurs grands réseaux intercommunaux en région parisienne. Les services de la ville assurent déjà la gestion des réseaux d’eau pluviale et sont familiarisés avec les réseaux d’eaux usées. Il me parait assez simple de mettre en place un service de gestion de ces réseaux pour un cout qui sera probablement inférieur à celui de la DSP. Il conviendrait au moins dans un premier temps de conclure des marchés de prestations pour le curage et les visites nécessitants un matériel spécialisé ainsi que la maintenance électromécanique des stations de relèvement. L’acquisition d’un matériel pourrait être étudiée mais serait plus rentable dans le cadre d’une coopération intercommunale.

Nous voterons contre le principe du recours à la DSP.

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Repost 0
Commenter cet article