LA RÉANIMATION DE L’HÔPITAL DE GRASSE NE DOIT PAS DISPARAITRE !

Publié le 30 Septembre 2011

Pour compléter le compte rendu de la séance du conseil municipal une délibération était rajouté par le Maire : « motion pour le maintien du service de réanimation du centre hospitalier de Grasse »

Agréablement surpris nous avons voté la motion qui a été adoptée à unanimité.

Résumé du texte voté (voir le texte complet) :

Le futur Schéma Régional d'Organisation Sanitaire (SROS) pour 2011 — 2016, en cours d'élaboration, prévoit le maintien d'un seul service de « Réanimation — Soins intensifs —Surveillance continue » dans le secteur Ouest du Département en privilégiant l'hôpital de Cannes, au détriment de celui de Grasse.

L'hôpital de Grasse dessert le Moyen Pays dont Mougins fait partie, et le Haut Pays Grassois. Le service de réanimation est indispensable au bon fonctionnement de cet établissement. La suppression de ce service entraînerait inéluctablement la fermeture de l'hôpital lui-même. Le maintien du service de réanimation du CHG est donc un enjeu majeur pour les Mouginois. Sa suppression entraînerait une réelle perte de chance pour la population, une diminution de la qualité des soins et des conséquences sanitaires graves.

 

La lutte contre la suppression du service des urgences de l’Hôpital de Grasse est déjà largement engagée et nous vous communiquons le texte de la pétition lancée par le

Comité de défense Hôpital Santé publique 06

Siège : Inter associatif des solidarités, 13 rue Amiral de Grasse, 06000  NICE

Tél : 06 80 50 98 88  ou  06 63 36 53 69

Email : comitedefensehopital06@orange.fr

Nous vous invitons à la signer.

 

Monsieur Xavier Bertrand, Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé,
Madame Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée de la Santé,

Nous avons appris que l’Agence Régionale de Santé PACA avait l’intention de regrouper les services de réanimation de l’Ouest des Alpes Maritimes, en supprimant les 8 lits de réanimation de l’hôpital de Grasse, pour tout recentrer sur le Centre Hospitalier de Cannes.

Un tel projet, s’il devait voir le jour, serait extrêmement dangereux pour le fonctionnement de la plupart des autres services de l’hôpital de Grasse (les chirurgies, la maternité, la gynécologie, les urgences, la pneumologie, …), et préjudiciable également pour les populations de ce pays grassois qui verraient disparaître in fine des pans entiers de leur Service Public de santé, dans ce territoire très étendu -du haut pays au littoral, et du Rouret jusqu’à une partie de l’Est du Var-, où les temps de transport sont longs.

Nous ne pouvons donc accepter une telle hypothèse !

Comme l’ont exprimé, et ce de manière unanime, les membres du Conseil de Surveillance de l’hôpital de Grasse, les élus au Conseil Municipal de Grasse, idem à Cabris, les Conseillers de la communauté d’agglomération Pôle Azur Provence, en votant des motions d’opposition à un tel projet,

Nous vous exprimons notre total désaccord sur ce projet de disparition de la réanimation à Grasse, et vous demandons d’intervenir pour qu’il ne puisse en aucun cas être inscrit dans le prochain Schéma Régional d’Organisation Sanitaire.

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Repost 0
Commenter cet article