Publié le 6 Juin 2009

RESULTATS DEFINITIFS

Nombre d'inscrits :  13 520

Votants :                       4 785     (participation : 35,39 %)

Blancs et nuls :              180    (3,76%)

Votes exprimés :         4 605    (96,24

 

liste - Libellé liste

Votes

% exprimés

12 - QUAND L'EUROPE VEUT L'EUROPE (UMP)

1892

41,09 %

 

07 - EUROPE ECOLOGIE

907

19,70 %

 

02 -LISTE FRONT NATIONAL

414

8,99 %

 

20 - CHANGER L'EUROPE MAINTENANT (PS)

355

7,71 %

 

01 - DEMOCRATES POUR L'EUROPE (MODEM)

294

6,38 %

 

17 - PROTEGER NOS EMPLOIS (de Villiers,CNPT)

200

4,34 %

 

18 - ALLIANCE ECOLOGISTE

156

3,39 %

 

06 - LISTE GAULLISTE

119

2,58 %

 

14 - FRONT DE GAUCHE

99

2,15 %

 

10 - PAS QUESTION DE PAYER LEUR CRISE (NPA)

67

1,45 %

 

21 - RESISTANCE

25

0,54 %

 

05 - LISTE LUTTE OUVRIERE

18

0,39 %

 

03 - SOLIDARITE-LIBERTE, JUSTICE ET

15

0,33 %

 

19 - EUROPE DECROISSANCE

9

0,20 %

 

13 - L'EUROPE C'EST VOUS

8

0,17 %

 

09 - POUR UNE EUROPE UTILE

7

0,15 %

 

11 - COMMUNISTES

7

0,15 %

 

04 - UNION DES GENS

4

0,09 %

 

15 - LA FORCE DE LA NON-VIOLENCE

4

0,09 %

 

16 - UNE FRANCE ROYALE AU COEUR

3

0,07 %

 

08 - EUROPE DEMOCRATIE ESPERANTO

2

0,04 %

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié le 28 Mai 2009

Les questions évoquées lors de ce conseil relèvent de la gestion courante et l’opposition a voté pour.

A l’occasion du vote du 3è acompte des subventions aux associations sportives Pierre Desriaux pose la question de savoir quelle sera l’enveloppe définitive et quelle est la variation par rapport à l’année dernière. Le Maire répond que le 3è acompte représente le dernier tiers à verser et indique que les montants 2008 ont été maintenus.

La subvention définitive sera donc égale au montant de cet acompte multiplié par 3.

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Publié le 30 Avril 2009

Aménagement provisoire de l’intersection : RD 809, avenue Maurice Jean-Pierre et chemin du Chateau

Pierre Desriaux souligne l’intérêt de la mise en sécurité de ce secteur particulièrement dangereux où interfère un important trafic de transit, une desserte locale de la zone commerciale, du stationnement anarchique, des circulations piétons et les arrêts bus des lignes de transport. Dans le PDU (plan de déplacement urbain) cet axe doit être un des accès à Cannes à partir de l’autoroute A8.

Le financement est en totalité à la charge des deux communes alors que la réalisation de la chaussée et de son revêtement est normalement à la charge du Conseil Général. Nous proposons donc de solliciter une subvention ou une participation de cette collectivité.

D’une manière générale nous regrettons qu’il ne soit pas fait assez d’effort pour le développement des transports en commun ; le reproche n’est pas que pour Mougins mais aussi pour la timidité du PDU du SITP (Cannes, Le Cannet, Mandelieu) et nous espérons que le PDU du secteur Sillages sera plus pertinent dans ce domaine.                                                                                             Vote pour

Rapport d'activité des conseils de quartier 2008

Paul De Coninck explique : Nous avons toujours été très favorables aux principes de la démocratie participative, et donc à la mise en place de conseils de quartier, qui peuvent être de vrais moyens d’associer les citoyens à la vie de la commune.

Or, les conseils de quartier tels qu’ils fonctionnent depuis des années à Mougins ressemblent surtout à des « bureaux des plaintes » ou chaque membre, désigné par le Président du Conseil, lui-même désigné par le Maire, vient signaler, une ou deux fois par an, les ornières dans sa rue ou un mur de soutènement mal entretenu.

Par contre, jamais il est informé des projets en cours dans son quartier, et encore moins il est sollicité pour donner son avis sur tel ou tel projet. Et pourtant, il est bien précisé dans la charte des conseils de quartier qu’ils ont pour objet « d’être un lieu d’information, d’écoute, d’expression et de concertation sur toute question intéressant le quartier considéré mais aussi la commune en général ».

Le dernier Conseil de Quartier Ouest date du 14 octobre 2008 et les membres n’ont toujours pas reçu le compte-rendu. La charte nous apprend que les comptes-rendus sont disponibles sur le site Internet de la ville. Nous avons consulté le site, mais point de compte-rendu.

Nous proposons des conseils de quartier qui participent vraiment à la vie de la commune, qui sont ouverts à tous les habitants, qui se réunissent plus souvent et dont les réunions sont annoncées dans la presse. Pour toutes ces raisons nous n’approuvons pas le rapport

Pierre Desriaux ajoute que nous souhaiterions donner une autre dimension aux conseils de quartier, plus ouvert, avec plus de consultations directes des citoyens sur les projets concernant le quartier.

Après discussion il apparaît que nous avons vraiment une autre conception du fonctionnement de ces conseils.

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Publié le 29 Mars 2009

Adoption du budget principal primitif 2009 (intervention de Pierre Desriaux au nom de la liste)

Nos observations d’ensemble sont celles faites lors du débat d’orientation budgétaire, mais à la lecture des chiffres nous pouvons préciser notre position.

Je parlerai du budget principal :

Pour la section de fonctionnement.

Les recettes de gestion courante sont en légère augmentation avec une progression des contributions directes malgré la diminution des droits de mutation et cela malgré la crise. Par contre il faut déplorer la faiblesse de la DGF en proportion du total ; la DGF dotation de l’Etat qui depuis sa création ne suit pas l’augmentation des nouvelles charges reportées sur les communes (par exemple cette année pour les RN et RD nous devons entretenir les espaces verts et l’éclairage entre autres).

Toujours sur la section de fonctionnement les dépenses subissent une légère hausse obligatoire malgré la volonté affirmée de contrôler les dépenses de personnel et de réduire le budget des services. Sur ce point nous craignons que les services rendus aux administrés ne se dégradent. Comment ferez vous, alors que le quota d’heures supplémentaires est régulièrement dépassé ? Nous ne pensons pas que le recours aux entreprises privées vous permette de compenser en qualité et en coût le service qui peut être fait en régie.

La pénalité pour manque de logements sociaux au titre de la loi SRU est de 315 000€ et il n’apparaît pas de nouvelle opération logements sociaux pour 2009 : nous le regrettons.

En cette période de crise, nous avions souligné l’effort nécessaire en faveur des plus démunis ; cela ne ressort pas à la lecture du budget. Un critère permet de se faire une idée dans le tableau de comparaison par secteur d’activité sur le budget consolidé où l’on peut lire :

La sécurité publique représente 6,5% du budget avec 3,807 M€

Alors que les interventions sociales sont à 5,1% du budget avec 2,958 M€

Ces chiffres caractérisent une tendance et montre que nous n’avons pas les mêmes priorités.

Pour la section d’investissement.

Nous ne reviendrons pas sur le recours à l’emprunt car pour cela il faut avoir des projets prêts à être lancés. Cette année sera apparemment encore une année de transition somme toute assez terne et en baisse par rapport aux précédentes. C’est regrettable car il y a des besoins à satisfaire dans de nombreux domaines comme la culture, le sport, le logement social, la vie associative (sur cet aspect nous sommes opposés à la baisse des subventions aux associations)…

Il serait dangereux d’attendre tout du lancement de l’opération centre de vie Le Val Tournamy. Cette opération se voit dotée cette année d’une somme de 100 000 € pour frais d’études. Quelles seront ces études ? Nous trouvons que ce dossier n’avance pas assez vite compte tenu du fait que le projet figurait déjà dans le programme électoral de 2001.

Pour préciser notre position sur les propositions budgétaires je dirai :

- Pour les acquisitions foncières, nous n’avions pas soutenu l’acquisition des Muscadins (2,2 M€) et nous nous interrogeons sur l’usage de la dotation nouvelle de 1,5 M€. D’une manière générale en cette période de crise les acquisition foncières n’interviennent pas directement dans les mesures favorisant la relance aussi il serait bien de se limiter aux opérations urgentes et d’une utilité directe pour l’ensemble des Mouginois.

- Pour les études, c’est bien évidemment un passage indispensable pour la préparation des projets et le montage des programmes. Cependant on peut diversement apprécier les opérations qui sont préparées. Par exemple nous n’approuvons pas les études et expertises pour le musée de l’automobile (200 000€)  et 70 000 € pour les études du pavage du village avec plan lumière.

- Pour les travaux certains postes nous interpellent :

- 150 000€ pour la réfection du presbytère de quoi s’agit-il ?

- 140 000€ pour la RD 809 sortie du centre commercial Principiano : On peut se demander si c’est à la ville de financer l’aménagement de l’accès d’un centre commercial privé ? Va-t-on engager des travaux sur RD avec l’accord du Conseil Général ? le CG va-t-il participer à l’opération et ces travaux seront-ils intégrables au futur projet d’aménagement de cet axe ?

- La RD 409 route de la Roquette : le montant inscrit est de 1M€ alors qu’il était de 4M€ en 2008 ; nous pensons que cette opération doit se réaliser au plus vite en accord avec le CG et une participation ou une subvention de sa part doit être obtenue.

- Nous sommes opposés à l’éclairage décoratif de 4 fontaines pour un montant de 50 000 €, alors que le souci de développement durable devrait plutôt inciter à diminuer la consommation d’énergies.

- Enfin nous nous opposons à la vidéoprotection qui intervient cette année avec une nouvelle tranche de 200 000€.

Au delà de ces observations nous estimons que pour un deuxième budget de mandature, il reflète un manque de prospective et une opacité sur les programmes à développer les prochaines années.

Pour toutes ces raisons nous ne voterons pas le budget principal.
_____________________________________

Remplacement d’une élue démissionnaire (Michèle Pastorelli) au sein des commissions communales auxquelles elle appartenait.

Poste de membre suppléant commission appel d’offres et MAPA      Véronique Ronot

Poste de membre suppléant commission services publique              Véronique Ronot

Poste de membre de la commission action sociale                               Véronique Ronot

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Publié le 29 Mars 2009

 Communiqué : 

Les élus de « Mougins autrement », liste de gauche écologiste et citoyenne, ont rencontré les représentants syndicaux de l’établissement IME Mirasol de Mougins qui leur ont fait part d’un conflit du travail qui ne semble pas se résoudre. C’est un risque de mise en cause des accords d’établissement, avec une privatisation partielle du service transport et des projets de réorganisation qui, nous explique-t-on, ne faciliterait pas le service et l’accueil des enfants.

Il parait surprenant qu’un organisme comme la Croix Rouge pratique la compétition entre ses établissements et la recherche de performances financières alors que ses buts humanitaires et solidaires sont particulièrement connus.

Aussi nous apportons notre soutien aux travailleurs de l’établissement et nous souhaitons qu’un climat de concertation puisse s’instaurer pour que les intérêts des agents comme ceux des enfants et des familles en ressortent améliorés. 

                                                     Pierre Desriaux, Véronique Ronot & Paul De Coninck

                                                                           Mougins, le 26 mars 2009

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié le 19 Février 2009










En début de séance Madame Véronique RONOT-DESNOIX nouvelle conseillère municipale est installée pour remplacer Michèle Pastorelli.

Approbation du compte administratif 2008 du budget principal

Paul De Coninck intervient et fait une première remarque sur l’imposition. En se référant aux 4 taxes, nous notons que le produit des impôts augmente de 15 % en 3 ans alors que vous affirmez que le taux d’imposition reste inchangé ; en fait, l’augmentation est réelle car elle est due à l’augmentation des bases. Le résultat est visible sur la feuille d’impôts reçue par les contribuables.

Il explique : nous avons relu, dans le dernier Mougins Info et sous le titre « yes, we can », votre contribution aux expressions politiques. Vous expliquez que la France qui compte fonctionnaires, prestations sociales et dépenses publiques conséquentes, possède des amortisseurs de crise bien plus puissants que ses voisins. Et vous expliquez également que, quand tout le monde redoute la crise et cesse de dépenser, la crise s’installe. Et encore que, avec la crise, tout devient moins cher : les actions, l’immobilier, les crédits….

Enfin sur le compte administratif, nous constatons que, en 2008, dans la section investissement, 21 millions d’euros ont été dépensés sur un budget voté de 35 millions d’euros. Cela manque cruellement d’ambition, et contribue à l’installation de la crise. Et nous verrons, lors du débat d’orientation budgétaire, que cette absence d’ambition s’installe dans la durée.

La différence énorme entre budget voté et dépenses réalisées enlève toute crédibilité au document important qu’est le budget primitif : ce budget ne correspond pas aux projets réellement planifiés et dûment préparés.

Ces raisons ajoutées à certains choix budgétaires ne nous convenant pas, nous voterons contre

 

Débat d'orientation budgétaire 2009   (pas de vote)

Pierre Desriaux souhaite apporter dans cet important débat quelques réflexions de la liste Mougins autrement :

Sur les impôts et taxes :

Une chute de 30% des ventes immobilières est annoncée dans les Alpes Maritimes et il faut s’attendre à plus de 1M€ de baisse des droits de mutation pour Mougins.

Outre les droits de mutation qui vont baisser, les autres recettes et la dotation globale de fonctionnement seront en légère augmentation.

Monsieur le Maire, vous n’avez pas abordé le problème de la taxe professionnelle dont la suppression a été annoncée par notre Président pour 2010. Je me permets de l’évoquer car le débat d’orientation budgétaire concerne également les années suivantes et l’orientation que vous proposez semble anticiper la disparition de la taxe professionnelle. La question se pose de savoir si nous devons ignorer cette incertitude ou anticiper un manque de recettes pour 2010 ? Le premier ministre et les services de Bercy assurent que les pertes de recettes seront compensées, mais on ne sait pas par quoi. Un comité présidé par Edouard Balladur a été constitué pour proposer des réformes des administrations locales. Cette annonce n’est pas vraiment rassurante.

La taxe professionnelle, compte tenu de ses bases fiscales actuelles, n’est pas incitative à la création d’emplois ni à l’investissement des entreprises. Nous préfèrerions qu’elle taxe les actifs financiers des sociétés, qui avec les fonds bancaires sont les véritables responsables de la crise.

Quant à la taxe carbone, certes intéressante, bien des inconnues subsistent sur ses modalités d’application, son produit et sa répartition.

Dans tous les cas, il paraîtrait injuste de devoir compenser un manque de recettes par une augmentation de la taxe d’habitation supportée par les ménages, sachant que taxe ne tient pas compte des revenus.

Pour les autres recettes :

La recherche de « subventions systématiques » est un bon principe mais l’Etat et les collectivités qui distribuent ces subventions, sont entrés dans une spirale de restrictions.

Il nous faudra être très convainquant pour obtenir des résultats.

Pour cela il me parait indispensable de monter des dossiers solides et de les présenter dans le cadre d’une prospective établie et d’une programmation accompagnée des outils de suivi et d’évaluation capables d’emporter les décisions. Notre commune ne me parait pas vraiment performante dans ce domaine.

Le prix des prestations de la ville doit rester stable comme vous l’indiquez. Nous pensons qu’il conviendra d’accorder une attention particulière et supplémentaire aux personnes les plus défavorisées dans cette période qui va leur être encore plus difficile à supporter.

Sur le recours à l’emprunt :

Comment réaliser des investissements sans recourir à une part de financement par l’emprunt ?

Un objectif de zéro emprunt limitera fortement nos investissements.

De ce point de vue la relance de l’économie, passe aussi par les investissements lancés par les collectivités locales.

Les dépenses :

Une baisse des dépenses de fonctionnement de 10% nous parait ambitieuse pour ne pas dire irréaliste.

Le budget consacré au personnel reste inférieur à la moyenne des villes de même niveau et il ne faudrait pas qu’une baisse d’effectif perturbe la qualité et la quantité des services rendus aux administrés.

Nous pensons que la recherche d’économies doit en priorité cibler les dépenses de prestige.

Dans le domaine du logement social, nous préférons une action ambitieuse pour le logement plutôt qu’un objectif de réduction des pénalités SRU. L’élaboration d’un PLH plan Local de l’Habitat qui a existé dans le passé à Mougins, pourrait dynamiser et permettre la programmation des logements sociaux qui nous manquent. Le Préfet a rappelé qu’il compte faire respecter avec fermeté les objectifs de la loi SRU. Nous pourrions prendre les devants et engager une démarche PLH qui serait certainement bien vue et appuyée par les services de l’Etat.

Pour les dépenses d’investissement :

Nous pensons que l’étude et la réalisation du centre de vie Val Tournamy est une priorité.

Ceci dit, nous pensons que l’étude d’urbanisme doit s’accompagner d’une procédure de consultation démocratique des Mouginois pendant l’élaboration du projet, avec la tenue d’un débat public. Nous souhaitons une réflexion sur la procédure de mise en œuvre et notamment dans le domaine foncier pour éviter les manoeuvres spéculatives.

A ce propos nous avons eu écho de prospections foncières par un organisme bancaire. Toute la vigilance est nécessaire notamment avec l’application du droit de préemption détenu par la mairie sur la zone d’études.

En ce qui concerne les autres investissements projetés, l’amélioration de l’accueil des visiteurs avec l’opération Muscadins et parking ne nous parait pas prioritaire.

Par contre, accord total pour la poursuite de la démarche d’aménagement durable dans le domaine des déplacements et des bâtiments communaux. Une réflexion est à engager sur les espaces verts.

La reprise du musée de l’automobiliste nous parait prématurée sans avoir une étude préalable plus approfondie. Nous nous sommes déjà expliqué sur notre opposition à un développement urbain dans les Bréguières ainsi qu’à la création d’une sortie autoroutière.

Nous sommes favorables à l’amélioration des infrastructures du CTM et aux aménagements de voiries dont certaines semblent être en panne comme la D 409 route de la Roquette.

J’ajouterai que nous n’approuvons pas, comme vous le savez, le développement du réseau de vidéo protection.

 

Rétrocession à la ville de Mougins par la SEMCAM des espaces verts implantés à l'entrée de Mougins sur l'avenue Saint-Martin

Paul De Coninck explique que nous avons été surpris en février dernier, à quelques semaines des élections municipales, de voir s’aménager à l’entrée de ville nord, des espaces très verts constitués de pelouses « à l’anglaise ». Ce genre d’espaces verts consomme beaucoup d’eau et nécessite beaucoup d’entretien. Or, à Mougins, ville de développement durable, nous avions cru comprendre que les espaces verts seraient désormais constitués d’espèces méditerranéennes pour ne pas gaspiller l’eau. Dans cette logique, il faudra entièrement réaménager ces espaces verts, cette fois aux frais du contribuable mouginois. En conséquence, nous votons contre. 

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Publié le 27 Janvier 2009

Monsieur le Maire, mesdames et messieurs les conseillers municipaux, mesdames et messieurs les électeurs mouginois, et, surtout, les électeurs de gauche de cette commune,

J’ai derrière moi un long chemin de militante engagée dans les combats  de la gauche, au sens large du terme. Nombreux sont ceux et celles qui m’ont croisée, et qui me croisent, sur les terrains où se défendent les Droits de l’Homme, la laïcité, et les valeurs humanistes de démocratie et de solidarité.

Ces engagements m’ont amenée à être élue trois fois au conseil municipal (en 1977, 2001 et 2008), pour défendre localement ces valeurs, et pour que soit représentée à Mougins la fraction de la population qui ne se reconnaît pas dans votre manière de les faire vivre.

Les mandats électifs exigent, si l’on veut être honnête, que l’on se dévoue entièrement à ce travail, qui est d’autant plus difficile et ingrat quand on est dans l’opposition. Or, je suis moins disponible que je ne l’ai été.

Je pense d’autre part qu’il est utile de ne pas s’installer dans la fonction, aussi intéressante soit-elle.

Enfin, partager un mandat augmente le nombre de personnes ainsi appelées à participer à la gestion municipale, et à agir dans le sens qui est le nôtre, nous, les élus de « Mougins autrement ».

C’est pour toutes ces raisons que j’ai décidé d’interrompre mon mandat, et de vous présenter Véronique RONOT, qui me succèdera. Elle a l’énergie de quelqu’un de plus jeune, et la pugnacité et les compétences qui lui permettront de poursuivre la tâche pour laquelle nos électeurs nous ont élus.

Je remercie encore les Mouginois qui m’ont permis d’être élue, et je les assure que je continuerai, sous d’autres formes, en d’autres lieux, d’être avec eux.

C’est pourquoi, je vous dis à tous, à bientôt.

Michèle PASTORELLI

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Publié le 26 Janvier 2009

Acquisition auprès de la SA FC1 d'un immeuble bâti, (actuellement hotel "les Muscadins")

Pierre Desriaux intervient pour dire que la situation du bâtiment et son incorporation au patrimoine communal peuvent être une idée séduisante.

Par contre le coût de l’acquisition 2 150 000€ est très lourd pour le budget communal. Cela d’autant plus délicat à décider que le débat d’orientation budgétaire n’a pas eu lieu et que cela ne permet pas de faire un choix par rapport à d’autre projet en regard des capacités d’investissement 2009.

De plus , il est prévu d’en faire un usage de prestige. Nous aurions souhaité un usage plus au service des Mouginois avec par exemple outre l’office du tourisme, un lieu d’animation locale, une salle associative, une salle familiale…

Le coût de l’opération et les perspectives d’usage de prestige, nous conduisent à nous abstenir sur cette décision.

 

Application des dispositions de l’article 127 du code de l’urbanisme favorisant la diversité de l’habitat / dépassement du cos. (vote pour)

Paul De Coninck déclare que nous sommes évidemment favorables à cette proposition qui favorise la construction de logements sociaux, mais nous demandons également l’application des dispositions de l’article 128 du même code, qui à son tour favorise les constructions remplissant des critères de performance énergétique ou comportant des équipements de production d’énergie renouvelable, en autorisant également le dépassement de 20 % du COS. Cet article n’est applicable qu’après avoir été voté par le Conseil Municipal.

 

Soutien a la ville de Nice pour l’organisation des jeux olympiques en 2018

Paul De Coninck explique que ce projet de délibération permet de faire connaître l’avis de « Mougins autrement » sur cette question, avis quelque peu différent de la pensée unique départementale qui a frappé l’ensemble des décideurs et de la presse régionale.

On veut nous faire croire que les jeux seront respectueux de l’environnement, et même de Haute Qualité Environnementale. Le cahier des charges du Comité International Olympique place ce critère en bon dernier dans les critères d’évaluation des candidatures, et pour cause : les exigences en matière d’infrastructures immobilières, sportives et routières, situés dans un environnement montagnard par définition fragile et contraint sont tels qu’il est impossible de respecter l’environnement. Les routes d’accès surdimensionnées, le village olympique, les imposantes remontées mécaniques, la construction de nouvelles pistes et le stade de bobsleigh, vont réduire la montagne à un grand parc d’attractions et dénaturer les sites pour toujours.

Le réchauffement climatique va imposer la mise en place de canons à neige qui, si la température le permet, vont consommer des quantités d’eau et d’énergie incompatibles avec la Haute Qualité Environnementale.

On veut nous faire croire également à des retombées financières pour l’ensemble du département. Nous savons que Londres regrette déjà sa candidature aux Jeux Olympiques puisque les coûts d’organisation ont explosé. Par ailleurs, la crise financière nous apprend qu’il est dangereux de vivre au-dessus de ses moyens et de s’endetter à outrance, ce que nous serons obligés de faire. Il est à notre avis indécent et politiquement irresponsable de s’engager dans des dépenses énormes, rien que pour le prestige, alors qu’on nous explique qu’il faut se serrer la ceinture.

Pour toutes ces raisons, nous votons contre cette délibération.

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Publié le 20 Janvier 2009

Dans son édition du 15 janvier Nice matin titre : « Ikéa renonce à s'implanter au bec de l'Estéron à Gilette ».

C’est donc le retour en force de l'option Mougins qui est préparée par le promoteur Altaréa avec dit-on un nouveau projet légèrement revu à la baisse pour tenter de repasser les étapes administratives qui avaient été un échec lors du premier projet.

Rappelons que l’arrêt du premier projet a été dû à deux raisons : d’une part le mécontentement et l’opposition d’une partie importante des populations concernées ainsi que leurs associations de défense, les élus des communes voisines et d’opposition à Mougins ; d’autre part la réalité des impacts négatifs du projet, autant sur le plan de la circulation, de son insertion inappropriée dans un quartier d’habitation et, d’un point de vue plus général, en déséquilibrant le développement de l’urbanisme commercial dans le département des Alpes Maritimes. Ces arguments ont pesé lourd dans la décision négative des commissions départementale et nationale qui ont tranché contre ce projet.

Même avec quelques mètres carrés de moins, même en conservant le site du château de Currault, aucune illusion n‘est permise : l’impact du projet sera tout aussi fort et perturbant que le premier.

Les élus de la liste « Mougins autrement » disent qu’ils ne veulent pas de retour du projet Ikéa.

Ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour s’y opposer.

 

Pour les élus de "Mougins autrement"
Pierre Desriaux

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #St Martin et Ikea

Publié le 1 Janvier 2009

Beaucoup abordent l’année 2009 avec inquiétude  pour les fins de mois difficiles, la recherche d’un logement abordable ou d’un emploi, La crainte pour son travail, les difficultés dans les transports… Les solidarités sociales devraient être plus fortes.

La crise financière va certainement peser sur la vie de chacun mais aussi sur les collectivités locales qui devront palier au désengagement de l’Etat dans de nombreux domaine.

La crise est aussi celle du climat, de la biodiversité et ses conséquences qui paraissent plus lointaines mais qui nécessitent une action immédiate.

Tout cela se passe à Mougins qui n’est pas un havre de tranquillité dans un écrin de verdure.

Les solidarités de territoire sont nécessaires pour améliorer et préserver notre environnement, pour diminuer les pollutions en engageant un grand projet de station d’épuration sur le bassin Cannois, pour préparer un cadre de développement équilibré avec le schéma de cohérence et d’organisation territoriale Cannes Grasse, de travailler à un plan de déplacement urbains novateur et privilégiant les transports en communs.

A Mougins nous souhaitons une élaboration démocratique du projet de restructuration du centre Le Val Tournamy et une mise en sommeil des projets d’urbanisation visant à occuper les espaces agricoles et naturels qui sont le joyau et le ballon d’oxygène de notre commune.

Voila quelques souhaits pour une bonne année aux Mouginois.

 

Pierre Desriaux, Michèle Pastorelli, Paul De Coninck

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement