Publié le 30 Juin 2008

 Collecte sélective des déchets :

Paul de Coninck :

Nous saluons la collecte sélective et la mise en place de points d’apport volontaire pour le verre et le papier. Nous estimons cependant qu’il faut aller plus loin.

Tout d’abord en diminuant la quantité de déchets. Les Mouginois produisent chacun, chaque année 573 kg de déchets ménagers, alors que la moyenne nationale est de 353 kg. Il faudra donc inciter nos concitoyens à produire moins de déchets, en achetant par exemple des produits sans emballage superflu.

Plus de 85 % de nos ordures ménagères partent à l’incinérateur d’Antibes ou à la décharge de La Glacière à Villeneuve Loubet. La manifestation autour de cette décharge nous a appris que dans quelques mois, elle devra fermer ses portes et que pour l’instant, aucune alternative n’existe.

Il faudra également augmenter la collecte sélective par la mise en œuvre de différents moyens.

La ville vient de distribuer des composteurs à des particuliers possédant un jardin. Etant donné que 30 % de nos déchets sont composés de matières organiques, il serait souhaitable d’organiser une collecte au porte à porte chez les Mouginois qui ne possèdent pas de jardin, ainsi que chez les restaurateurs.

Une collecte au porte à porte du papier aussi permettra, d’après les expériences, de doubler la quantité  collectée. L’excédent de 1 million d’euros du budget collecte des déchets permettra cette nouvelle mesure.

Et enfin, le Grenelle de l’environnement propose d’instaurer une tarification variable incitative de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Les Mouginois paieront ainsi en fonction de la quantité de leurs déchets résiduels, ce qui les incitera à trier davantage, pour le plus grand bien de notre planète.

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Repost 0