Publié le 15 Octobre 2016

Les élus de la liste Mougins autrement avec l'association EVM (Ensemble Vivre Mougins) ont établis des propositions mises en débat pour les choix d’aménagements de la ligne nouvelle dans le cadre de la concertation.

La nécessité d’une ligne nouvelle
Il convient d’affirmer l’intérêt de réaliser une deuxième ligne qui doublera la ligne existante historique sur la cote d’Azur où sa capacité est actuellement arrivée à saturation. La résolution des difficultés des trains du quotidien et leur amélioration au niveau du fonctionnement et du cadencement sont lié à la création d’une nouvelle infrastructure.
Certes l’amélioration passe aussi par un effort de SNCF pour plus de personnel, une meilleure maintenance des lignes, des gares et des trains.

Rejet de la solution initiale par les Bréguières
SNCF propose plusieurs variantes pour le tracé et pour la position des gares.
 Le tracé et la gare aux Bréguières figure toujours dans les possibilités. Il faut définitivement écarter cette variante qui est nuisible pour l’environnement et dont la position de la gare sur le plateau des Bréguières n’offre aucune accessibilité pour les habitants de l’Ouest des Alpes Maritimes ni pour les travailleurs de Sophia.
Nous apprenons que l’échangeur sur A8 aux Bréguières, ne se fera pas, ce qui est une bonne nouvelle, car les conséquences sur le trafic local et l’environnement auraient été catastrophique.

Le tracé
Le choix d’un tracé variante nord (variante SNCF OAM1bis) parait répondre le mieux aux souhaits de préservation de l’environnement grâce à son tracé en tunnel et l’évitement des sites remarquables.
Les gares
Sur la position de la gare ou des gares ont peut s’interroger selon les usagers:
Les voyageurs du quotidien aspirent à un transport plus fréquent et plus fiable sur la ligne historique et sur la desserte Cannes-Grasse. Les travailleurs de Sophia pourraient mieux et plus utiliser les transports en commun et laisser leur voiture (report modal). De ce point de vue une gare TER à Sophia en liaison avec le bus tram et le réseau de bus pour la desserte de proximité à partir d’une véritable gare multimodale au Fugueiret ou aux Bouillides serait bienvenu.
Les voyageurs grandes ligne sont demandeur d’une gare LGV proche de leur habitation et accessible par les transports en commun. Une telle gare doit être à proximité du centre de la ville. Accessible de Antibes, Cannes et Grasse, le positionnement  sur la plateforme ferroviaire de Cannes la Bocca serait particulièrement bien choisie. La gare LGV à Sophia n’est pas souhaitable car elle serait éloignée des habitants, mal desservie et ajouterait un important trafic de voiture sur un secteur déjà saturé.
Dans ces conditions une gare LGV à la Bocca pourrait devenir la gare Ouest Alpes Maritimes et l’étude de la poursuite en phase deux vers la ligne du Var est à étudier à partir de La Bocca

Sécurité ferroviaire et maillage
Les condition de la sécurité ferroviaire plaident pour la création de nœuds d’interconnexion entre les lignes ; le secteur azuréen pouvant ainsi être compris entre deux nœuds La Bocca et St Augustin permettant un meilleur maillage du réseau. Du coté Var le maillage se fera grâce au nœud du Muy. A l’Est, Nice centre, Monaco et Menton sont indiqués pour former les nœuds et le maillage, en espérant la poursuite des travaux vers l’Est Niçois et l’Italie.
La question de l’entrée sur Nice
Le projet mis en concertation s’arrête à la gare Nice St-Augustin. La majorité des voyageurs grandes lignes comme ceux des TER poursuivront leur déplacement jusqu’à la Gare Nice Thiers. Il se trouve que le tronçon St-Augustin Nice centre est réduit à 2 voies depuis la construction de la voie Mathis. L’élargissement n’est pas réalisable sur site.
SNCF explique que la capacité peut être suffisante en réduisant les cantons et donc en sacrifiant la sécurité et la fiabilité ferroviaire qui ne tiendra pas au premier incident ou travaux de maintenance. Cette fragilité sur un tronçon clé du réseau n’est pas acceptable. Nous demandons à SNCF de revoir le projet pour intégrer cette section en prévoyant sont doublement en tunnel par exemple, avec réservation des emprises et étude des conditions techniques de réalisation.

Les fonctionnalités
Les fonctionnalités de la ligne nouvelle sont à choisir pour permettre le passage de tous les convois TGV, TER, mais aussi le fret. Pour cela les caractéristiques du projet doivent rester compatibles notamment en maintenant une faible déclivité des rampes.

_______________________

Schéma illustrant les propositions - Fond de plan extrait des documents SNCF

Schéma illustrant les propositions - Fond de plan extrait des documents SNCF

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Repost 0

Publié le 14 Octobre 2016

15 questions à l'ordre du jour. On constate que le conseil traite moins de décisions qu'avant. Reste cependant les finances avec la DM, l'avancement du centre de vie et le travail du dimanche qui lui, fait débat.

Ce qu'en dit la presse (suivre le lien) : ...
http://mouginsautrement.com/wordpress/wp-content/uploads/2016.10.12.NM_.ConsMuniMougins.jpg

Attribution d'une subvention a 3F immobilière Méditérranée pour l'acquisition de 82 logements aidés pour actifs, sis 470, avenue Saint-Martin dans le programme «les terrasses Saint-Martin»

Mougins autrement est favorable à la réalisation de ces logements sociaux qui s'intègrent dans l'opération centre de vie ; 10 logements seront réservés pour la commune et 23 autres sur les opérations à venir - vote pour.

Paul De Coninck pose la question de l'entretien de la bande cyclable le long de l'Avenue St-Martin et notamment la réfection de la peinture très effacée. Confirmation est faite de la prise en considération de cette demande.

Acquisition des parcelles bâties cadastrées section BH n° 13,14,26,27 et 30, d'une superficie totale de 7 453 m2, situées 604, avenue de Tournamy à Mougins, au prix de 4 200 000 euros, dans le cadre de l'opération «Cœur de Mougins»

Mougins autrement est favorable à la réalisation du Centre de Vie et cette parcelle centrale supportant actuellement "la Provençale de Matériaux" est essentielle pour permettre sa réalisation. VOTE POUR

Paul De Coninck demande de connaitre l'état d'avancement de la maitrise foncière et le développement du projet.
M le Maire indique que près de 95% du foncier sera ainsi maitrisé, seule une propriété devra faire l'objet d'une DUP. Il espère aboutir pour l'été 2017 à un plan d'aménagement qui sera présenté à la population avec plan masse et maquette.

Budget principal - décision modificative n° 1

Paul De Coninck explique avec émotion, pourquoi la liste Mougins autrement votera favorablement à cette décision budgétaire, exceptionnellement, car la municipalité décide un engagement financier important pour le Centre de Vie en votant 4,25 M€.

Dépôt d'une demande d'autorisation de défrichement en vue du transfert du skate park à proximité du rond-point de Tournamy.

Paul De Coninck demande sur quelle surface portera le déboisement, sachant qu'il y a un espace boisé classé. Il rappelle l'avis déjà exprimé sur le choix de l'emplacement, peu sécurisant pour les enfants, à proximité de la pénétrante et de ses bretelles de sortie. VOTE CONTRE
Le Maire explique la nécessité du déplacement du Skate Park pour le centre de vie et la volonté de le conserver à proximité du lieu d'habitation des jeunes. Il s'engage à créer une protection végétalisée et indique que le PLU prévoyant un parking, il sera possible par la suite, d'envisager un déplacement sur un autre lieu .

Dérogation à l'obligation du repos dominical accordée par M. le Maire dans les commerces de détail

Anne Manauthon intervient pour la liste Mougins autrement :

La délibération qui nous est présentée propose d’accorder l’ouverture des commerces à Mougins 12 dimanches par an. Jusqu’à présent, et vous l’avez rappelé, le maire pouvait accorder jusqu’à 5 dimanches d’ouverture.

Tout d’abord nous aimerions savoir si cette proposition émane d’une demande des commerçants.

De plus, la décision que votre majorité prendra ce soir repose sur la croyance que l’ouverture des commerces le dimanche est bonne pour l’économie, bonne pour l’emploi. Nous  ne partageons absolument pas ces présupposés. Des études ont prouvé que l’extension des ouvertures le dimanche ne créée pas de chiffre d’affaires supplémentaire : les clients n’achètent pas plus, ils achètent à un moment différent. Achètera-t-on plus de paires de chaussures dans cette magnifique boutique de Tournamy ?

Et comment feront nos petits commerces pour ouvrir sur 6 ou 7 jours par semaine  quand il n’y a qu’un ou deux employés ?

Car, concernant l’emploi, ces ouvertures créent des contraintes réelles pour les salariés à qui on ne donne souvent pas le choix de travailler ou pas ces dimanches.

Et si tous les commerces se mettent à ouvrir le dimanche, ces ouvertures auront aussi un poids non négligeable dans notre consommation d’énergie.

Le dimanche doit continuer à être un jour de repos, de retrouvailles entre amis ou en famille. En ouvrant la porte à ces dérogations dominicales, on donne le sentiment qu’il serait normal d’abandonner le jour de repos dominical, que tout doit fonctionner à cent pour cent sept jours sur sept.

 Nous mettons le doigt dans une spirale infernale au nom du précepte « travailler plus pour gagner plus. » Le temps du repos, surtout celui dominical, nous est destiné pour que nous puissions profiter de ce qui ne s’achète pas et ne se vend pas ». Cette phrase est empruntée au Pape François. Je vous laisse méditer en toute conscience sur ce rappel à la Genèse et voterai donc CONTRE délibération.

Mme Duhalde réagit en disant : "Nous touchons du doigt ce qui nous sépare comme quoi il y a une différence fondamentale entre la gauche et la droite..." Le Maire revient sur cette question en tentant d'expliquer que le travail crée du développement et que la loi de l'offre et la demande est bonne pour l'économie.

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Repost 0