Publié le 18 Décembre 2008

Négociations en vue de la reprise du site du musée de l'automobiliste par la ville de mougins.

Pierre Desriaux explique que cette délibération est avant tout une délibération d’intention qui veut engager la commune dans un processus sans en connaître réellement la problématique et les conséquences.

De ce point de vue il est difficile de donner un chèque en blanc.

Sur l’aspect du projet culturel rien n’est défini ; l’éloignement des centres de vie mouginois sauf Mougins le Haut posera des problèmes d’accès et de transport. L’importance du musée au niveau départemental et régional mérite la mobilisation des collectivités à un autre niveau et Mougins ne doit pas être le repreneur principal.

Le deuxième aspect est plus inquiétant quand cette reprise est présentée comme un point focal pour le futur développement urbain des Bréguières. Ce développement bien qu’il soit inscrit dans le PLU ne reçoit pas notre assentiment. Cela pour des raisons de fond liées à l’urbanisme  et au développement durable du territoire ; à ce propos, l’étalement urbain n’est plus d’actualité et la priorité doit être donnée aux centre de vie à densifier et restructurer. Dans le contexte actuel de crise financière et de volonté départementale de développer la vallée du Var (projet OIN dit d’éco-vallée) il me parait particulièrement prudent de ne pas s’engager dans une opération d’urbanisation des Bréguières.

Après Mougins le Haut, nous ne voulons pas faire Mougins le Bas !

Je ne parle pas de la problématique des accès est des déplacement qui ne trouverait de solutions que par le tout automobile.

Pour toutes ces raisons et simplement par prudence, nous voterons CONTRE

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Repost 0