Publié le 28 Juin 2014

Ce conseil était consacré exclusivement à la désignation des délégués et suppléants pour les élections sénatoriales qui auront lieu le 28 septembre prochain.

La loi prévoit que les délégués votant aux sénatoriales « Grands électeurs » sont constitués par les conseillers municipaux de nationalité française, à défaut celui suivant sur la liste.

Ainsi c’est Anne Manauthon et Jean-Jacques Bregeaut qui sont désignés pour la liste Mougins autrement.

Pour les suppléants il y avait vote sur les listes présentées par chaque groupe. La liste du Maire UMP rafle les neuf sièges. Ce qui fait réagir Anne Manauthon s’indignant que la liste Mougins autrement n’a même pas un suppléant : «  mais nous ne seront pas malade ce jour là dit-elle, car l’enjeu politique est important ! »

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Publié le 1 Juin 2014

Un conseil de rattrapage pour les affaires courantes mais c’est aux questions diverses que le sujet devient intéressant avec le rapport de la Chambre Régionales des Comptes sur la gestion de la ville de 2007 à 2012.

Commission consultative de services publics locaux (CCSPL) approbation de sa composition – désignation des membres

Paul De Coninck est désigné pour participer à cette commission.


Rapport sur la qualité le prix et le service de l'eau potable 2012

Anne Manauthon souligne que la consommation d’eau  par foyer est de 285 m² alors qu’elle est de moins de 200 m² sur des communes limitrophes comme Auribeau, la Roquette ou Pégomas.

Nous pensons donc qu’il est important de mener une campagne municipale de sensibilisation auprès des administrés pour limiter cette consommation dans le cadre de la préservation de nos ressources.

La question est posée de savoir quelle est l’incidence de la station Aquaviva sur le prix de l’eau.
Prise acte.


Rapport d'activité des conseils des quartiers 2013

Le maire s’estime satisfait du travail en indiquant que 100% des questions évoquées ont reçu une réponse. La question ne demande pas de vote.
Nous espérons que les conseils de quartier nouvelle formule auront à traiter des sujets importants et des grands projets de la ville avec plus d’animation de la part des élus référents et une plus grande participation citoyenne mais nous en reparlerons.


Offre d'acquisition aux consorts Marius de leur propriété …, d'une superficie totale de 46 787 m2, située au croisement de l'avenue de la Borde et du chemin de Carimai dans le cadre du droit de délaissement   
Vote pour.

Anne Manauthon demande à connaitre les  objectifs d’aménagement de ce terrain, aménagement routier ou espace verts à protéger ?.
Le Maire indique que le terrain est concerné par un emplacement réservé au bénéfice du Département pour une voie permettant la suppression du passage à niveau ; pour le reste du terrain il propose l’achat de la totalité sans en préciser l’usage prévu. Il indique que le département semble peu intéressé par les travaux de suppression du PN.

Une remarque s’impose : La suppression du PN deviendra indispensable pour améliorer la sécurité notamment avec le projet RFF de passage à deux voies et la phase transitoire de la ligne nouvelle PACA  (ex LGV) qui empruntera ce tracé (voir le projet RFF nœud ferroviaire de la Côte d’Azur)


Revalorisation et révision annuelle des redevances d'occupation du domaine public non routier et des droits de passage sur le domaine public routier dues par les opérateurs de communications électroniques.
Vote pour

Anne Manauthon fait une remarque : nous pensons qu’il doit y avoir des contrôles de qualité des remise en état après chantier avec des prescriptions techniques (épaisseur du revêtement, compacité...) pour éviter une détérioration de la voierie par les tranchées trop souvent constatée.


Manifestation "Tous au jardin" - participation au marché paysan et au marché aux plantes - redevance relative à la mise a disposition d'un stand

Paul De Coninck indique : Abstention
En forme de protestation contre Eco’Parc ; mais trouve très intéressante la manifestation « Tous au jardin ».


Première question diverse - Rapport d'observation de la chambre Régionale des comptes sur la gestion communale

Monsieur le maire rappelle le déroulement administratif et ouvre de débat :

Intervention de Paul De Coninck

Monsieur De Coninck proteste d’avoir reçu en début de séance la réponse de la mairie ne permettant pas une analyse sérieuse de tous les éléments du dossier.

« Dans son rappel de la procédure, la Chambre régionale des comptes indique qu’elle a arrêté ses observations définitives le 13 septembre 2013. Son rapport a été communiqué le 1er avril 2014 à la ville de Mougins. Nous pouvons légitimement nous poser la question pourquoi la Chambre a attendu plus de 6 mois, jusqu’au lendemain des élections municipales, avant de communiquer ses observations.

La première et la deuxième des observations concernent des points que nous dénonçons ici depuis plusieurs années.

Vous vous félicitez régulièrement de la faiblesse des dépenses de personnel par rapport aux charges de gestion. La Chambre régionale des comptes confirme cela, mais constate un niveau des subventions très supérieur à la moyenne de la strate (324 € par habitant contre 106 €). Nous avons constaté, depuis que nous avons eu connaissance d’un rapport annuel de la Caisse des écoles et du CCAS, que du personnel municipal est employé par ces deux organismes, ce qui gonfle évidemment leurs dépenses, et allège les dépenses de personnel municipal. Il s’agit donc, en transférant des dépenses d’un compte à un autre, de fausser les ratios comparatifs lors de la présentation du budget annuel.

La deuxième observation concerne la prévision des dépenses d’équipement, dont le taux de réalisation est en moyenne inférieur à 58 %, et donc très peu fiable, qui nous fait dire régulièrement que vous manquez de vision à moyen et long terme. La Chambre régionale des comptes recommande ce que Monsieur DESRIAUX n’a cessé de proposer durant le dernier mandat, à savoir la nécessité de mettre en place une prospective pluriannuelle des investissements, le développement de programmes gérés en autorisations de programme/crédits de paiements et le vote de la section d’investissement par opérations. Cela rendrait les dépenses d’investissement plus lisibles, notamment pour les conseillers municipaux qui doivent voter ces investissements.

La troisième observation concerne la SEMCAM. Nous comprenons mieux maintenant pourquoi nous avons eu droit, le 23 septembre dernier, à, un premier rapport d’activité en six ans de cette société dans laquelle la commune est actionnaire à 59.98 %, alors que la présentation annuelle de ce rapport est une obligation légale, et que la Chambre régionale des comptes a fait part de cette obligation légale à la commune de Mougins. Il s’agit d’une obligation, parce que la commune de Mougins a soutenu financièrement la SEMCAM à plusieurs reprises, et notamment quand elle a revendu à la SEMCAM des terrains qu’elle avait achetée au même prix neuf ans plus tôt, alors que La SEMCAM a revendu au même moment les mêmes terrains à la société ALTAREA à un prix de 2 millions d’euros plus élevé. La commune de Mougins aurait pu vendre ces terrains directement à ALTAREA et réaliser la plus-value. Il s’agit donc d’un soutien indirect à la SEMCAM qui aurait du être validé par le conseil municipal. La Chambre régionale des comptes, dans son rapport, donne d’autres exemples de soutien direct ou indirect de la commune de Mougins à la SEMCAM et dénonce également le manque d’informations contenues dans les comptes de la SEMCAM ainsi que l’absence des décisions prises par le conseil municipal.

Nous comptons bien délibérer très bientôt, comme vous l’avez promis à la Chambre régionale des comptes, au sujet des rapports d’activité de la SEMCAM pour la période 2007-2012. Ces délibérations devront être suivies d’un vote, contrairement au rapport d’activité de 2012 qui n’a fait l’objet que d’une prise d’acte.

Les observations suivantes concernent les ressources humaines.

La Chambre dénonce le décalage entre les emplois budgétaires et les emplois pourvus, ce qui permet de recruter directement sur des postes disponibles et de modifier l’organisation des services en ne consultant qu’à posteriori le comité technique paritaire.

Elle dénonce également l’utilisation de vacataires (qui ne bénéficient pas des mêmes droits) à des postes au service des sports, de l’animation jeunesse et de l’école de musique qui sont des postes d’agents non titulaires ou titulaires.

Elle demande la mise en place, obligatoire depuis 2002, du contrôle automatisé du temps de travail à la place du décompte du temps de travail déclaratif, ce qui rend la gestion des heures supplémentaires irrégulier.

Nous espérons que toutes les recommandations de la Chambre régionale des comptes seront entendues et nous vous demandons de nous informer du suivi ».

Le Maire retient que la gestion est très satisfaisante et insiste lourdement sur l’autofinancement, le recours à l’emprunt limité et la maitrise des charges. Il minimise les critiques sérieuses de la CRC sur le manque de prévision des dépenses d’équipement, leur faible taux de réalisation 58% et l’absence d’un véritable instrument de suivi d’un plan pluriannuel d’investissement. Tout cela dit-il, se résume dans mon programme dont nous assurons la réalisation et le suivi.
Les réponses ne sont pas satisfaisantes et la volonté de corriger n’y est pas !

 

2ème question diverse : le maire propose une motion contre la suppression des Conseil Généraux et la réforme territoriale annoncé par le gouvernement.

Le Maire commente son texte en rappelant que les conseil généraux sont des entités indispensables à la solidarité des territoires…

Paul De Coninck s’insurge contre la méthode de sortir un texte du chapeau sans le communiquer préalablement aux membres du conseil. Mougins autrement s’abstient sur ce texte qui est manifestement inspiré par une orientation politique qui n’est pas la notre !

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Publié le 8 Avril 2014

Ce conseil consacré à la mise en place des commissions et le vote du budget a été l’occasion pour nos élus de rappeler l’importance d’associer vraiment les Mouginois aux décisions municipales pour plus de participation citoyenne, un remède à l’abstention, au vote blanc et au désintéressement de la politique locale.
L’opposition réduite à deux élus, affirme sa volonté de participer aux travaux des commissions mais se voit écarté de la plupart d’entre elles.
Quant au budget, rien de nouveau dans la nouvelle majorité, Paul De Coninck le caractérise comme une gestion de bon grand père de famille.
Aucune gestion prévisionnelle pluriannuelle, ni prospective, ni programmation sérieuse n’est envisagé. Les projets les plus importants sont reportés à plus tard.

 

CM-2014-03-28--ca.jpg

Paul De Coninck et Anne Manauthon lors du conseil du 28 mars élection du Maire


Délégation du conseil municipal à M. le Maire en vertu de l'article L 2122-22 du code général des collectivités territoriales : abstention

Paul De Coninck fait une requête :
Nous comprenons que, pour la bonne marche du service public, il est nécessaire de déléguer un certain nombre d’attributions du Conseil Municipal au Maire.
Toutefois, il en est une que nous estimons excessive, il s’agit de la passation des marchés. En déléguant cette attribution, le Conseil Municipal, d’une part, n’a plus aucun pouvoir en ce qui concerne le choix des entreprises retenues lors des marchés, et d’autre part, n’est pas informé des caractéristiques techniques et des délais de réalisation. Nous estimons qu’à partir d’un certain seuil, le Conseil Municipal doit conserver cette attribution.

Commissions municipales: création de principe

Anne Manauthon intervient :

Nous remarquons la disparition de la commission d’action sociale. L’action sociale de Mougins ne peut pas se limiter à l’action du CCAS, bien qu’il soit indispensable. Nous demandons donc la création d’une commission d’action sociale.

De plus, la composition des Commissions municipales est encadrée par la loi. Dans un souci démocratique, et pour que les citoyens Mouginois puissent participer à la vie municipale entre deux élections,  nous proposons de créer également des Commissions consultatives extra-municipales ou Comités consultatifs, sur certains sujets importants et à l’occasion de l’élaboration des grands projets. Ce dispositif est régi par l’article L2143-2 du Code Général des Collectivités Territoriales. Ces Commissions peuvent être ouvertes à tout citoyen Mouginois qui le souhaite. De cette manière, nous pouvons associer les Mouginois à la vie municipale et faire diminuer le taux d’abstention et du vote blanc lors des élections. 

Le Maire indique qu’il envisage la création de comités consultatifs qui seront proposés lors d’une prochaine séance.

Désignation des représentants du conseil municipal  au sein de chaque commission

Suit le vote des représentants dans 7 commissions et aux organismes publiques ainsi que les délégués dans les syndicats intercommunaux soit 31 votes successifs.

Les élus Mougins autrement se voient confié une place dans la commission des finances (Paul de Coninck) et dans la commission d’appel d’offres MAPA (Paul de Coninck)

Conseils de quartier - création – charte

Paul de Coninck précise notre position :

Le Code Général des Collectivités Territoriales n’encadre pas les Conseils de quartiers pour les villes de moins de 80 000 habitants. L’article L2143-2 que vous citez concerne les comités consultatifs, que nous avons proposés lors de la délibération au sujet des Commissions municipales. Sa composition n’est pas encadrée par la loi mais proposé par le Maire. Nous proposons de modifier l’article 4 de la charte, pour ouvrir davantage ces comités ou conseils à toute la population. Les réunions doivent se tenir après annonce sur des panneaux d’affichage public à créer, dans les boites aux lettres des habitants, dans Mougins Infos et dans la presse locale. Les débats pourront concerner toute question intéressant le quartier mais également la commune en général.  De cette manière, nous pouvons associer tous les Mouginois à la vie municipale et faire diminuer le taux d’abstention et du vote blanc lors des élections.

Abstention

Le Maire indique que ces conseils peuvent réunir 20 à 30 personnes 3 à 4 fois par ans ; ils ne sont pas fermés, on ne refuse personne, on est prêt à inviter qui en fera la demande.

Cependant la charte est maintenue avec ses insuffisances.

Fixation des indemnités de fonction des élus locaux

Le Maire indique que c’est une somme de 16 631 € par mois qui doit être répartie entre les élus, maire adjoints conseillers délégués et subdélégués.

Paul De Coninck rappel notre position et s’insurge contre le fait que l’opposition est pénalisée :

Nous voterons contre cette répartition des indemnités d’élus qui ignore les 2 élus de la liste Mougins Autrement. Ce Conseil est issu du vote souverain des Mouginois. Nous sommes 2 élus d’opposition, minoritaires mais élus à part entière. Notre travail est équivalent au travail réalisé par les autres élus : étude des dossiers, déplacements. Si nous ne réalisons pas ce travail, nous ne pouvons garantir notre engagement à être une opposition constructive. 

Le Maire promet d’examiner la question si notre rôle d’opposition est vraiment constructif !

Création d'un emploi de collaboration de cabinet

Cette délibération ne mentionne nulle part les attributions de ce collaborateur. Nous pensons qu’un emploi supplémentaire serait plus utile au service Voirie, pour le balayage des trottoirs et des pistes cyclables par exemple.

Abstention

Modalité de vote des budgets

Le vote par nature présente l’inconvénient d’être incompréhensible quant au montant global attribué à une opération. Nous demandons en conséquence que l’ensemble des investissements soient votés par opération.

Approbation du budget primitif 2014 du budget principal

Paul De Coninck intervient :

Tout d’abord, nous regrettons l’absence de débat d’orientation budgétaire. Ce débat permet de connaître et de commenter les choix politiques pour l’année à venir. L’absence de débat peut faire croire à l’absence d’une orientation budgétaire, et à l’absence d’une prospective à moyen en long terme.

La lecture des chiffres nous amène à un certain nombre d’observations et de questions:

-  les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 1865 € par habitant pour une moyenne des villes comparables de 1108 € par habitant. Pourquoi cette énorme disparité ? Un comparatif plus détaillé, par poste, pourrait nous éclairer à ce sujet.

- le produit des impositions directes est passé de 1220 € par habitant à  958 €. Pourquoi cette forte diminution ?

- par contre, les recettes réelles de fonctionnement (2146 €) ont encore augmenté et sont nettement au-dessus de la moyenne nationale (1358€), ce qui prouve une nouvelle fois que Mougins est une commune riche qui a les capacités d’investir bien davantage. Cela se confirme par le ratio « dépense d’équipement brut/recettes réelles de fonctionnement ». Mougins est à 35 % contre une moyenne nationale de 70 %. L’annexe 4, qui énumère les travaux prévus en 2014, nous apprend que les investissements seront effectivement très modestes, limités à des travaux d’entretien, le bike parc, quelques giratoires et le réaménagement de la place des Arcades. Nous pouvons donc affirmer que Mougins n’est pas géré en bon père de famille mais plutôt en bon grand-père de famille, et nous regrettons le retard pris sur le projet du centre de vie, le manque d’investissements en matière de sécurité routière au profit des piétons et des cyclistes, le manque d’investissements en matière de logements pour actifs et l’absence d’investissements pour la préservation des terres agricoles. Nous allons donc voter contre le budget principal.

L’affirmation de M. De Coninck de donner une priorité à l’investissement sur le centre de vie provoque la réaction de M. Bianchi qui pense qu’un financement entièrement public obérerait les finances communales et qu’il faut envisager, dit-il, des financements publics privés.

Cette indication est révélatrice d’une orientation d’aménagement pour le centre de vie qui n’est pas la notre. Nous aurons l’occasion d’y revenir.

Reversement partiel et par avance de la taxe additionnelle de l'office du tourisme
et convention d'objectifs pour l'année 2014

Anne Manauthon intervient :

Nous pensons effectivement qu’un office du tourisme est très important dans une ville comme la notre. Ceci étant nous ne sommes pas d’accord avec les choix faits quant à ses objectifs.

Tout d’abord, 490 000, 77% de son budget est investi pour le FIG. Il monopolise une grande partie du budget. Je ne sais pas si il y a un retour sur le nombre de Mouginois qui y assiste mais en tous les cas, il est clair que Mougins pourrait rendre ce festival plus convivial et n’ayant pas peur des mots, plus populaire.

Quand on voit qu’il n’y a que 2000 euros investis dans la semaine du gout à l’école, nous pourrions multiplier ces actions envers les enfants ou en développer d’autres accessibles au plus grand nombre sans droit d’entrée exorbitants.

Pour les 13 000 euros investis dans les évènements golfiques privés, nous pensons que ce n’est pas à l’office du tourisme public d’investir dans ces manifestations.

En conséquence nous allons voter contre cette délibération.

Projet de construction d'un pôle culturel à Mougins - marché de maitrise d'œuvre - désignation du lauréat

Bien évidement, Mougins a besoin de se doter d’un pole culturel.

Notre réserve vient de son emplacement, il doit se situer à l’intérieur du futur centre de vie et cela pour 2 raisons :

Tout d’abord, le centre de vie doit être un lieu vivant, dynamique, convivial. E t nous pensons que les commerces ne pourront suffire. Le centre culturel lui permettra de vivre aussi le soir, avec de s publics différents. Cela sera aussi une opportunité supplémentaire pour les commerçants.

Ensuite, à l’heure de l’Agenda 21, des journées de pollution atmosphérique avec la mise en place de la circulation alternée, n’avons-nous pas intérêt à prévoir tous nos nouveaux équipement regroupés dans un seul et même lieu. Au centre de vie, il y a un potentiel d’environ 5000 piétons qui peuvent se rendre directement au centre culturel, combien prés de Rosella Hightower ?

Pour cela, nous allons nous abstenir.

M Bianchi répond longuement sur les raisons et l’opportunité de réaliser le pôle culturel près de Rosella et il invite nos 2 élus à venir discuter plus complètement de cette question.
Il indique qu’à son avis la réalisation sur le site du centre de vie qui doit supporter également les locaux administratifs de la Mairie sera insuffisant et une réalisation étriquée pas bonne pour les résultats attendus.

CE QU'EN DIT LA PRESSE 
________________________

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Publié le 29 Mars 2014

Ce premier conseil municipal de la mandature était consacré à l'élection du Maire et des adjoints. Au nom de la liste Mougins autrement Paul de Coninck à proposé Mme Anne Manauthon candidate opposée à M Richard Galy.
Le résultat du vote, sans surprise, 2 voix contre 31 consacre M Galy maire mais Mougins autrement a ainsi marqué sa position déterminée d'être une force d'oposition et de proposition comme l'a expliqué Paul De Coninck dans une brève intervention.

"Nous souhaitons revenir un instant sur le résultat des élections. Il s’est avéré que dans toute la France, les électeurs de gauche ont souhaité sanctionner l’action du gouvernement et du Président. Les candidats de gauche, sauf exception, ont vu leur score diminuer de 10 % par rapport à l’élection municipale de 2008. La liste Mougins Autrement a obtenu 15 % des voix soir 3 % de moins qu’en 2008. Un résultat en baisse, mais moins que la moyenne en France donc, et moins que les candidats de gauche dans les villes environnantes. On ne peut donc pas parler de « camouflet » ou de « sondage des abysses » comme on a pu lire ici ou là.
Pas moins de 550 électeurs ont voté blanc dimanche dernier, ce qui équivaut à l’élection d’un conseiller municipal.  Nous devons nous interroger à ce sujet.
Pendant les 6 ans à venir, nous allons représenter au conseil municipal les 1102 électeurs qui nous ont fait confiance, et  continuer à défendre, de manière constructive mais déterminée, comme nous l’avons fait depuis 13 ans, les valeurs de démocratie, de solidarité, de l’écologie et d’un aménagement du territoire Mouginois cohérent, responsable et intelligent." 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Conseil municipal

Publié le 24 Mars 2014

Résultats 2014 MOUGINS (premier tour 23 mars)

 

Sièges à pourvoir

33

Votants

7 580 (53,54%)

Inscrits 

14 157

Blancs et nuls

  550

Abstentions

  6 577   (46,46%)

Exprimés

7 030

 

Candidats

voix

% des exprimés

Nb d’élus

Paul De Coninck
DVG
Mougins Autrement

Liste de gauche, écologiste et citoyenne

1102

15,68%

2

Richard Galy UMP
Liste Votre Qualité de Vie, Ma Priorité

 

5928

84,32%

31

Télécharger le tableau détaillé pour tous les bureaux de vote



Deux élus pour la liste Mougins autrement
Paul De Coninck ac            anne-Manauthon.JPG
Paul De Coninck               Anne Manauthon

 

Remerciements

Ce 23 mars 2014, 1102 électeurs de Mougins ont voté pour la liste Mougins Autrement conduite par Paul De Coninck. Nous les remercions de nous avoir fait confiance. Comme nous le faisons depuis 2008 voir 2001, nous allons continuer à représenter ces électeurs au Conseil Municipal, dans l’intérêt de tous les Mouginois et Mouginoises. Nous allons défendre notre projet pour Mougins, et combattre les projets de la majorité qui nous semblent aller à l’encontre de ces intérêts.

Une première analyse des résultats de ce scrutin au niveau national fait ressortir une forte abstention, surtout chez les électeurs de gauche, accompagné d’un vote blanc très important ainsi qu’une forte baisse des scores des partis du gouvernement. Cela ressemble très fort à un vote sanction, et nous regrettons que notre travail de toutes ces années soit sanctionné par des considérations qui ne concernent aucunement la gestion de notre cité. En effet, les enjeux locaux sont totalement indépendants de la politique menée à Paris. En raison de notre score inférieur à celui de 2008, nous perdons un siège au Conseil Municipal, ce qui diminuera notre influence au sein de celui-ci. Néanmoins, nous redoublerons nos efforts pour défendre notre conception de la démocratie, de la solidarité, de l’écologie et de l’aménagement du territoire à Mougins. Que celles et ceux qui souhaitent nous rejoindre pour travailler dans ce sens, sachent qu’ils sont les bienvenus.

                                                                      Pour la liste Mougins autrement

                                                                                    Paul De Coninck

Rappel des résultats 2008 (premier tour 9mars)

Sièges à pourvoir

     33

Votants

7659 (57.31%)

Inscrits

13365

Blancs et nuls

439 (3.28%)

Abstentions

5706 (42.69%)

Exprimés

7220 (54.02%)

 

Candidats

voix

% des exprimés

Nb d’élus

Pierre DESRIAUX (UG)

1346 voix

18.64%

3 élus

Gérard FRANCHI (AUT)

826 voix

11.44%

1 élu

Richard GALY (MAJ)

5048 voix

69.92%

29 élus

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Elections municipales 2014

Publié le 21 Mars 2014

Hier soir La liste Mougins autrement a rempli la salle Courteline avec plus d’une centaine de participants acteurs et auditeurs.
reunion-publique-20mars2014--c.jpg

une assistance nombreuse et attentive

Michèle Pastorelli assure le rôle de M Loyal et passe la parole à Dany Roard qui présente la liste.

Pierre Desriaux développe le bilan du précédent mandat en soulignant le travail de l’équipe Mougins autrement et notre opposition constructive ; c'est-à-dire l’argumentation constante de nos positions et les nombreuses propositions faites et non retenues par la majorité.

Il rappelle notre volonté d’une gestion communale démocratique avec une réelle participation citoyenne, sujet qui n’est même pas abordé dans le programme de M Galy.

En cliquant sur l'image titre accéder au pdf 3,6 Mo
Power-Point-TitrePendant que Jean-Jacques Bregeaut déroule les diapos à l’écran, le projet pour Mougins 1014-2020 est développé avec brio par Paul de Coninck et Anne Manauthon qui mettent successivement l’accent sur le centre de vie, les déplacements, le logement social, la culture et la jeunesse, l’environnement et le développement durable, les finances et les impôts enfin l’intercommunalité avec l’importance qu’elle prendra dans les années avenir et le risque de la laisser aux mains des élus de droite qui décident entre eux.

Au cours de la présentation les personnalités locales expriment leur soutien actif en intervenant à la tribune : Joëlle Faguer, Marie-Louise Gourdon, Dominique Henrot et José Garcia Abia.

Les quartiers trop longtemps délaissés à Mougins sont une priorité rappelée par Paul De Coninck.

Dany Roard enchaine sur la problématique des Bréguières et les projets d’urbanisation incompatibles avec la tranquillité de vie du quartier et de Mougins le Haut.

Pierre Desriaux revient sur la question pour fustiger le projet illusoire et négatif d’un nouvel échangeur sur A8 et conclut sur la place de la future gare Ligne nouvelle que M Galy accepte aux Bréguières, un non sens du point de vue de l’aménagement du territoire et des nuisances multiples quelle risque d’engendrer.

Le débat s’engage suivit du verre de l’amitié et d’un accompagnement musical jazz avec Muzsicus Swing bien apprécié pour un moment de détente final.

Nous n’avons eu que des retours positifs sur notre force de conviction.

Une réussite pour mettre le moral au beau fixe avant le vote de dimanche.

 

Tribune MLGourdon 2014-03-20 19.58.11c

Marie Louise Gourdon apporte son soutien à Paul De Coninck et son équipe.

 

2014.03.21.NM.RéunionMouginsAutrement

Cliquez sur l'article pour agrandir

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Elections municipales 2014

Publié le 21 Mars 2014

Lors de la réunion publique du 20 mars Pierre DESRIAUX fait le bilan du travail de l’équipe Mougins autrement pendant le mandat 2008-2014.


Nous vous avons présenté la liste « Mougins autrement »
, liste de gauche écologiste et citoyenne. Vous savez qu’elle prend la suite d’une précédente liste « Mougins autrement ».


En 2008 vous avez voté et envoyé trois élus de cette liste d’opposition au conseil municipal. A la fin du mandat il faut faire le bilan du travail accompli.

Depuis 13 ans deux listes d’opposition se sont succédées. La première de 2001 à 2008 a été conduite par Michèle Pastorelli. J’ai eu l’honneur de conduire la deuxième de 2008 à 2014.

Il faut rendre hommage aux élus qui ont siégé au conseil municipal depuis six ans que j’appellerais l’équipe autour de Pierre Desriaux, avec Paul de Coninck et Michèle Pastorelli remplacée par Véronique Ronot-Desnoix et Jean Jacques Brégeaut.

élus mandat 2008-2014 9863c


Un travail d’équipe

Le travail est conséquent, difficile à résumer en quelques lignes.

Il faut simplement rappeler quelques actions et prises de position ainsi qu’une méthode de travail.

 

Promouvoir un travail d’équipe a été une constante ; cela veut dire des décisions résultant d’un débat collectif, suivies d’actions et d’interventions dont le compte rendu est assuré par les moyens dont nous disposons. Les articles et dossiers détaillés publiés dans le blog, le journal des élus distribué à la population et nos positions exprimés à travers les articles de presse.

On compte dans le blog plus de 150 articles et pages publiées une vingtaine de dossiers. À cela s’ajoutent plus de 300 interventions au conseil municipal, quatre journaux papier distribués et les articles pages politique de Mougins infos.

Voilà nos moyens d’expression malheureusement limités par les moyens matériel ; à noter qu’aucune indemnité n’est versée aux conseillers municipaux d’opposition malgré notre participation active dans les commissions et les débats.

 

Nous considérons notre opposition constructive !

Un principe ; chaque délibération ou projet contesté au conseil municipal fait l’objet d’une explication et de propositions. Nos propositions sont formulées par l’équipe tous ensembles et s’appuient sur le programme que nous avions adopté en 2008.

 

Nos actions et prises de position les plus marquantes :

-     D’abord un rappel sur l’ouverture de la ligne SNCF Cannes Grasse que nous avons appelée de nos vœux et participations aux manifestations de soutien c’était en 2002.

-     L’arrêt de l’opération Ikea à St Martin ; résultat obtenu grâce à une large mobilisation et des dossiers pertinents dans les instances décisionnelles.

-     Un très long débat sur le PLU avec une annulation du document, des explications sur l’orientation de fond et une procédure toujours en cours.

-     Sur la question des déplacements : des propositions faites et des critiques autour du Plan de Déplacement Urbain (PDU) et du fonctionnement des Autorités Organisatrices des Transports (AOT).

-     Une volonté affirmée de préserver les zones agricoles et les espaces naturels particulièrement dans le PLU qui consacre la disparition de 50ha de zone agricole sur 95 ha et la bataille contre l’étalement urbain et les projets d’urbanisation dans les espaces naturels attenant à la Valmasque.

-     Des propositions pour rattraper le retard dans le domaine du logement social et le respect de la mixité.

-     Propositions pour la réalisation d’un cœur de vie au val Tournamy avec des orientations pour faciliter la convivialité urbaine, les équipements collectifs, le logement social et une maitrise publique de l’aménagement.

-     Orientation constante en faveur des mesures sociales et pour l’aide aux associations, aux jeunes et au sport.

-     Une critique des orientations budgétaires et des méthodes de gestion avec proposition d’une véritable gestion prévisionnelle et la mise en place d’un outil de suivi et de contrôle.

-     La critique d’un certain nombre de décision opportunistes ou élitistes prises par la majorité.

-     Enfin des propositions pour élargir le débat démocratique et réclamer la participation citoyenne à tous les niveaux ce que la majorité n’a jamais voulu accorder. Les conseils de quartier ne sont pas ouverts librement à la population. La participation des élus d’opposition aux commissions municipales est limité. Les commissions municipales pourraient être extramunicipales et élargie à des représentants d’associations, de la population ou de la société civile. Les grands choix devraient faire l’objet de débat avec la population mais aussi au sein du conseil municipal.

-     La représentation de la municipalité dans les syndicats intercommunaux et la communauté d’agglomération devrait être l’occasion de discussions et d’orientations ; je pense qu’une lettre de mission pour nos représentants serait nécessaire après débat préalable au conseil…

 

Nous vous invitons à reprendre la lecture du blog et des numéros du journal des élus ce qui permet de faire le point sur l’ensemble du travail produit dans les différents domaines de la vie de notre commune.

Enfin je vous signale notre décision de publier les procès verbaux du conseil pour une meilleure information de nos citoyens.

Merci de votre attention

Réunion billan PierreD 2014-03-20 19.22.38c

Le bilan, passage de témoin, l'équipe se renforce.

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Elections municipales 2014

Publié le 17 Mars 2014

La liste Mougins autrement organise une grande réunion publique
le jeudi 20 mars à 19h00
Au programme : les candidats, le projet, le débat, les soutiens
et  la fête en musique !

Annonce réunion Courteline invitation-v3-a

 

Pour ceux qui veulent découvrir Mougins, allez au village et suivez le plan :
Courteline- plan

Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Elections municipales 2014

Publié le 15 Mars 2014

SAINT BASILE - FONT DE L’ORME - LE DEVENS

Ces quartiers subissent les conséquences de leur situation aux portes de Sophia Antipolis. La technopole, avec son urbanisme étalé, est difficile à desservir en transports collectifs, ce qui induit un afflux massif, chaque jour, de milliers de voitures et des routes asphyxiées. Des aménagements routiers absurdes, incohérents, improvisés et amateuristes ne font qu’aggraver cette situation. Résultat : insécurité routière, perte de temps et pollution de l’air.

Nous proposons, pour supprimer ces nuisances, de revoir entièrement le plan d’accès à Sophia Antipolis, avec des transports collectifs en site propre performants, confortables et fréquents. Ce réseau de transport (Bus, Tram) sera développé entre Sophia - Mouans-Sartoux et Cannes avec la liaison depuis la sortie A8 Cannes. Dès lors que l’accès à Sophia Antipolis sera plus aisé et plus rapide en bus, un transfert de la voiture individuelle vers le bus sera acquis.

La traversée de St Basile, où les palmiers ont été préférés à un aménagement routier partageant l’espace entre les différents usagers, doit également être  revue pour permettre un site propre aux transports collectifs (avec un système de priorité) et aux déplacements doux.

Le site Arnaud Tzanck ne doit pas reporter les problèmes de stationnement de ses visiteurs sur le domaine public.

Il n’est pas souhaitable d’urbaniser davantage le quartier du Font de l’Orme. Le développement de Sophia Antipolis peut s’opérer en densifiant les espaces existants.

De plus, l’urbanisation supplémentaire du quartier ferait disparaître la coulée verte entre Mougins et Sophia Antipolis, ce qui est dommageable à la biodiversité de l’ouest du département.

Le quartier est riche en cheminements piétonniers, qui doivent être maintenus ou rouverts pour permettre les déplacements alternatifs aux véhicules motorisés.

Av-deSt-Basile.jpgAvenue de St Basile : des palmiers à la place dune piste cyclable

Font de l'Orme

piste-du-Devens.JPG

Préservons les espaces boisés entre le Font de l’Orme et Sophia 

 

Nous souhaitons vous rencontrer et vous écouter :

samedi 22 mars de 10h à 12h

Parking de l’ancienne Gendarmerie 

 

 

 



Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Elections municipales 2014

Publié le 7 Mars 2014

MOUGINS LE HAUT, LES BRÉGUIÈRES

Mougins le Haut

Bien qu’étant un quartier convivial, Mougins le Haut a souffert trop longtemps de l’absence d’animations autant culturelles que festives ou commerciales. De plus ses habitants ont toujours été contraints d’utiliser leur véhicule personnel pour se déplacer en dehors du quartier.

Nous proposons de créer des animations et des infrastructures publiques supplémentaires : une médiathèque, une salle des fêtes et de spectacles.

Pour résoudre les problèmes de stationnement et pour désenclaver le quartier, nous faciliterons les déplacements en créant des liaisons performantes de transports collectifs avec Sophia Antipolis, Cannes et Antibes.

Nous voulons permettre aux habitants de disposer de sites de compostage collectifs à proximité et de jardins familiaux aux Bréguières.

Un véritable réseau pour les circulations cyclistes et piétonnes sera développé.

Une action déterminée sera engagée pour préserver l’environnement et le cadre de vie : nous nous opposerons à toute déforestation et bétonnage. Il faut aussi limiter les nuisances sonores, et notamment celles produites par une entreprise de concassage qui poursuit ses activités en toute illégalité.


Mougins 2014-02-23 011cc11000 m² d’espaces boisés classés détruits en toute illégalité au
 pied de Mougins le Haut

Des réunions de concertation avec tous les habitants seront organisées plusieurs fois par an, pour débattre des questions qui concernent spécifiquement le quartier mais aussi des grands projets initiés par la municipalité.


Nous souhaitons vous rencontrer et vous écouter :

samedi 15 mars de 10h00 à 12h, place des Arcades


Réunion publique

Salle du Centre sportif - Mougins le Haut

Jeudi 13 mars à 19 heures

 

Le quartier des Bréguières à proximité immédiate de Mougins le Haut doit conserver son caractère naturel et agricole et doit être revalorisé.

Il convient de règlementer les autres activités et restructurer l’ensemble, y compris la zone artisanale. Il faut remettre en état les routes et chemins et prévoir des itinéraires sécurisés pour les cyclistes et les piétons. Nous proposons de préserver la ceinture d’espaces boisés entre Mougins le Haut et les Brèguières par son classement au PLU et par une action efficace contre les atteintes à son intégrité.

La création d’un échangeur d’accès à l’A8 apporterait une urbanisation commerciale et une circulation automobile à outrance, désastreuse pour la qualité de vie.

De même le projet de gare ferroviaire Ligne Nouvelle (ex LGV), source de trafic et de stationnement est incompatible avec la tranquillité de cet espace. Cette gare aura toute sa place à Sophia Antipolis dans le cadre d’un vrai pôle multimodal reliant train, bus-tram, réseau de desserte bus et accès routiers depuis l’échangeur A8 d’Antibes.

L’urbanisation prévue dans la plaine des Bréguières avec ces 200 logements et l’extension de Sophia Antipolis va à l’encontre de la préservation des zones naturelles et agricoles.

Mougins 2014-02-23 016
Déjà le parking d’Eco’Parc a minéralisé une surface où
plus un seul arbre ne subsiste !

À propos d’Eco’Parc : cet espace d’expositions peut jouer son rôle s’il est bien desservi par des transports collectifs performants et s’il est intégré dans un vrai projet de développement durable du quartier des Bréguières avec la préservation des zones agricoles, des espaces boisés et des zones naturelles.

La qualité acoustique médiocre de cet équipement limite son usage à celui d’un parc d’expositions et de loisirs.

Comme nous le préconisions dès sa création nous demandons le transfert de la gestion de l’Eco’parc-Parc d’expositions et de loisirs à l’intercommunalité.

 

une meilleure qualité de vie dans votre quartier

MgleHt construisonslavenir




Voir les commentaires

Rédigé par Mougins autrement

Publié dans #Elections municipales 2014